Les noms de Dieu en langues sémitiques à comparer avec l’Âme Zaïroise Mushi de Karhalya Makiro Aloys pour comprende la similitude avec les langues bantu

Langue  que Jésus parlait et noms de Dieu en langues sémitiques?[1]

Comparez avec L’Âme zaïroise Mushi pour faire des correspondances avec les langues bantu

Selon,  T. A. Finley, « Upon this Rock’: Matthew 16.18 »: Aramaic Stud. Lond. 42 (2006) 135.

« Il est évident que Jésus parlait araméen comme langue maternelle parcequ’une grande partie de son enseignement, était fait en araméen. C’est aussi probable qu’il avait une connaissance approfondie de l’hébreu, étant donné que son enseignement de l’araméen contenait de nombreux termes et expressions hébreux[2]. La lecture de la Parole biblique à la synagogue se faisait en hébreu.

Jésus est un prénom masculin. C’est la translittération grecque d’un diminutif araméen de Yehoshuah (hébreu), forme originale de Josué.

Le nom du Dieu d’Israël et de Juda apparaît près de 6800 fois dans la Bible hébraïque sous la forme du Tétragramme יהוה, c’est-à-dire YHWH. Ce nom est aussi attesté, sous une forme incomplète (Yah), dans un grand nombre d’anthroponymes.

Selon la tradition, il y en a sept : El, Elohim, Adonaï, YHWH, Ehyeh Asher Ehyeh, Shaddaï et Tzevaot.

יהוה est le Tétragramme (grec ancien : Τετραγράμματον / Tetragrámmaton, « mot composé de … L’interdiction de prononcer le nom propre de Dieu ne concerne pas seulement les juifs mais aussi les premiers chrétiens, … Le mot « Jéhovah », d’apparence scientifique, est contestable sur les plans historique et théologique.

Le nom du Dieu d’Israël et de Juda apparaît près de 6800 fois dans la Bible hébraïque sous la forme du Tétragramme יהוה, c’est-à-dire YHWH1. Ce nom est aussi attesté, sous une forme incomplète (Yah), dans un grand nombre d’anthroponymes. Il provient de la racine hébraïque HWH/HYH, verbe qui signifie « être » ou « devenir ». La tradition de la Kabbale lui associe 72 noms d’anges pour obtenir le vrai nom de Dieu, le Schem-hamephorash.

Dans le judaïsme, le Tétragramme ne doit pas être prononcé, par respect pour le Nom divin. Pour le christianisme, la question de la transcription s’est posée. En effet, l’écriture sémitique est, à l’origine, purement consonantique et plusieurs hypothèses ont été proposées pour reconstituer les voyelles du Tétragramme. Une prononciation du Tétragramme reconstituée à partir des transcriptions grecques de Gesenius a conduit à lire Yahwêh ou bien Yahvé. Cette transcription a été abandonnée en 2008 par l’Église catholique, à la fois par respect envers le judaïsme, par souci des règles philologiques et par conformité à la tradition instaurée par la Vulgate2, où Jérôme de Stridon traduit « YHWH » par une périphrase : « le Seigneur » (Dominus)3.

Une autre hypothèse, jusqu’au xixe siècle, a donné le nom Jéhovah. Elle n’a plus cours aujourd’hui, pour des raisons philologiques, et n’est plus utilisée que par les Témoins de Jéhovah4 ou plus rarement chez les mormons.

Le Dieu de la Bible hébraïque porte différents titres. Les deux plus connus sont « Adonaï » et « Elohim ». « Adonaï » est un pluriel de Adon, avec un suffixe possessif de la 1re personne du singulier : « mon Seigneur »1. « Elohim », cité plus de 2 500 fois, est un pluriel de majesté du nom « Eloah », qui vient lui-même du nom « El »5. Celui-ci correspond au « nom donné par l’ensemble des Sémites à la divinité en général et au Dieu suprême en particulier5 ». Dieu est aussi appelé El Shaddai, et ce terme semble signifier « de la montagne6 ». Il est également « le Saint », « le Rocher », « l’Éternel »1

Le Nouveau Testament, en grec, emploie le mot Θεος (Théos) pour désigner Dieu, parallèlement au mot Κυριος (Kurios), traduit en français par « Seigneur ». Les deux vocables s’appliquent à Dieu le Père ainsi qu’à Jésus de Nazareth, dans les deux cas avec ou sans article (Ac 14. 15 [archive] ; Jn 1. 1 [archive] ; Jn 20. 28 [archive]).

Jésus de Nazareth

Jésus de Nazareth a revendiqué pour lui le Tétragramme de l’Ancien Testament dans Jean 8.56-58 : « Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu’il verrait mon jour: il l’a vu, et il s’est réjoui. 57 Les Juifs lui dirent: Tu n’as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham ! 58 Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis. »

Le Prologue de l’évangile selon Jean désigne Jésus comme Λογος (Logos), c’est-à-dire d’un mot qui est traduit habituellement par « Verbe » et qui signifie parole, raison, pensée. Il est principe d’une essence divine, préexistant au monde et identifié à Dieu : « Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu » [Jn 1:1] («La Sainte Bible traduite en français sous la direction de l’École biblique de Jérusalem»).

Paul déclare que « Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le Nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse, à la gloire de Dieu le Père, que Jésus-Christ est Seigneur » et non le plus grand DIEU YHWH (Ph 2. 10 [archive]) reprenant Is 45. 23 [archive]).

Dans l’évangile de Jean, Jésus de Nazareth demande au Père de les garder en son nom YHWH, ce nom qu’il lui a donné. Afin qu’ils soient un comme Jésus de Nazareth et YHWH sont un. (Jn 17. 11).

Dénomination de Dieu dans l’islam

Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes » (octobre 2020).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l’aide d’appels de notes.

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus sur les bandeaux.

La mise en forme de cet article est à améliorer (octobre 2020).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ».

Comment faire ?

Calligraphie du nom d’Allah en arabe, dans un des huit médaillons ornant l’intérieur de Sainte-Sophie à Istanbul.

La dénomination de Dieu dans l’islam se fait par 99 noms (nombre généralement admis par les oulémas).

Outre son appellation d’Allah, qui signifie littéralement « le Dieu », ou dieu (« sans alter-ego »)[réf. nécessaire], plusieurs autres noms sont utilisés dans le Coran pour nommer Dieu. De plus, un hadith mentionne ces noms. Ces noms sont appelés en arabe أسماء الله الحسنى (Asma’ Allah al-Ḥusná), c’est-à-dire « les plus beaux noms de Dieu », tandis que les attributs de Dieu sont appelés صفات الله (sifât Allah).

Sommaire

Origines et sources de cette compilation de 99 noms[modifier | modifier le code]

Selon un hadith : « Certes, Dieu a 99 noms, cent moins un. Quiconque les énumère entrera au Paradis ; Il est sans alter-ego et récompense le fait de citer ces noms un à un. » (Boukhāri, tome 8, B.12, R.12, hadith « du Prophète » d’Abū Hurayra)1.

Il existe plusieurs versions de ces listes car ces noms ont été extraits de différents passages du Coran et des hadiths.

Un autre hadith, rapporté par At-Tirmidhi, cite également 99 noms et il s’agit de la liste la plus communément rencontrée. Toutefois, les oulémas affirment[réf. nécessaire] que cette liste n’est pas attribuée au prophète Mahomet, mais à certains rapporteurs du hadith. Il est généralement admis, chez ces oulémas[Lesquels ?], qu’Allah possède plus de 99 noms dont certains ne sont pas connus. Un hadith parle ainsi de noms dont Allah s’est réservé la connaissance.

Présentation des noms de Dieu[modifier | modifier le code]

Tous les noms de Dieu dans l’islam commencent par un article. Leur signification ne peut être déduite de la signification que l’habitude leur donne lorsqu’il est question d’autre que Dieu, ce qui conduit de nombreux auteurs à pratiquer ce que d’aucuns appellent la traduction de l’aveugle : ainsi le seul nom français d’Allah est « Dieu » ; les musulmans n’admettent donc pas l’usage des expressions « le Tout Miséricordieux », « le Très Miséricordieux », « l’Éternel », « la Lumière », etc., si répandus dans la littérature non érudite et dont le sens n’est pas conforme à ce que visent les différents noms arabes généralement associés à ces noms propres français.[réf. nécessaire]

Ces noms n’ont pas été rapportés dans la tradition musulmane qui interdit d’inventer des noms propres pour Dieu. De plus, ils ne correspondent pas aux significations des différents noms, comme le montre le tableau qu’on trouvera plus loin. La particularité de l’arabe de ce point de vue étant que des mots comme ad-Da’im peuvent être considérés comme des noms mais, faute d’être mentionnés dans un hadith, auront le statut de nom d’attribut, c’est-à-dire qu’ils seront le fa^il d’un fi^il, le nom verbal d’un verbe.

Les 99 noms rapportés par Al-Waleed ibn Muslim dans Jami` At-Tirmidhi[modifier | modifier le code]

Les noms mentionnés dans la narration du hadith d’Al-Walid ibn Muslim2 dans Jami` At-Tirmidhi3 sur les 99 noms d’Allah, constituent la liste la plus répandue et la plus controversée, elle est présentée dans le tableau figurant ci-dessous.

Certains oulémas (Al ridwany, Ibn Hazm, Ibn Uthaymin) ont enlevé les noms non fondés parce qu’ils n’ont pas été cités ni dans un verset du coran ni dans un hadith, et les ont remplacés par d’autres noms fondés4.

Par exemple, Ibn Uthaymin dans son livre Éclaircie dans l’explication des préceptes similaires note en page 2 : « Ses attributs ne peuvent pas être délimités par un nombre déterminé » اسماؤه سبحانه لم تكن **** محصورة بعدد معين.

La section suivant le tableau présente quelques-uns de ces noms supplémentaires.


[1] http://assembly.coe.int/nw/xml/XRef/X2H-Xref-ViewHTML.asp?fileid=10684&lang=FR#:~:text=L’aram%C3%A9en%2C%20la%20langue%20de%20J%C3%A9sus&text=L’aram%C3%A9en%20est%20surtout%20connu,et%20600%20avant%20J%C3%A9sus%2DChrist.

[2] Cf. T. A. Finley, « Upon this Rock’: Matthew 16.18 »: Aramaic Stud. Lond. 42 (2006) 135.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s