Nyabangere project

Nyabangere project
The first part consists in water supply from high montains to 14 poor villages.
The second part consists in poursuing the construction or St Donatus Heath Center. This Project was supporter by Canada Franciscan Seculars (Project 7 in 2013 for a total mount of CAD 14,470.00). THE PuRPOSE IS TO PROVIDE A ENTRER HEALTH SERVICE TO ABANDONNED POOR PEOPLE AFTER MANY WARS IN DEMOCRATIC REPUBLIC OF THÉ CONGO
The third fold of the project consiste in paying the scolarité fées for poor or orfan children.

img-20161228-wa0008img-20161228-wa0010img-20161228-wa0011img-20161228-wa0001IMG-20160728-WA0039IMG-20160728-WA0031IMG-20160728-WA0030IMG-20160728-WA0028IMG-20160728-WA0026IMG-20160728-WA0023IMG-20160728-WA0022IMG-20160725-WA0005DSC00023IMG-20150904-WA0006IMG-20150904-WA0007Nyabangere San DonatoDSCN6717DSCN6699Photo 9Photo 10IMG_0005??????????????????????????????????????????????????????????????DSCN2254DSCN1020DSCN1021???????????????????????????????DSCN0979DSCN0980DSCN0975DSCN0976DSCN0977???????????????????????????????DSCN0961?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????DSCN2152DSCN2145DSCN2149DSCN2150cisterna a Marhadu 1DSC00050DSC00045DSC00048RDCongo 2010 028Fontana MarhaduSperanza per il futuro a IKUNGUUna fontana a MARHADU??????????????????????????????????????????????????????????????Chez Buhendwa Chiruhula +á Nyabangere?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????Nuova cisterna elevazione muroPadre Pierre in fondo Namayangeanimatori del proggeto a Nyabangerecanalizazionelavagna in classevasca di decantazione a Mirhego 2012Targa del progetto acqua a Nyabangere 2012Sorgente Mirhego 2012Fontana nr 21 presso la Scuola elementare Nyabangere

Fontana n° 23 Institut Dr Nkeri

Fontana num 22 presso la Scuola superiore Institut Dr Nkere

Fontana n° 18 a Musiru

Fontana num 18 a Musiru

Fontana n° 17 a Musiru

Fontana num 17 a Kahiriginji

Fontana n° 16 a Kahiriginji

Fontana num 16 a Kahiriginji

Fontana n° 1 a Mishanja Ikungu

Fontana num 1 a Mishanja di Ikungu

Fontana n° 2 presso la Scuola Ikungu

Fontana num 2 presso la Scuola Elementare Ikungu

Fontana n° 3 ancora

Fontana num 3

Fontana n° 4 a Ikungu

Fontana num 4 a Ikungu presso la prima cisterna

Fontana n° 5 a Namayange- CIGINA

Fantana num 5 a Namayange

Cisterna a Ikungu

La prima cisterna a Ikungu

DSCN0723DSCN0724DSCN0709DSCN0706Cisterna n° 2 a Musiru dalla Sorgente Mirhego lontano da 7 kmDSCN0704
???????????????????????????????

pancarte du projet

?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????
Carte de Walungu au Sud-kivu

Nyabangere dans le territoire de Walungu

RDCongo 2010 018DSCN4436DSCN4435assemblée dominicale à Nyabangere<img src="https://nyabangere.files.wordpress.com/2014/01/maison-candidate-pour-location-en-vue-des-soins-mc3a9dicaux-c3a0-musiru-nyabangere.jpg&quot; alt="Maison candidate pour location en vue des soins médicaux à Musiru Nyabangere" width="2592" height="1944" class="alignnone size-full wp-image-21" /PROBIDE A BETTER HEALTH SERVICE TO ABANDONED POOR PEOPLE
The third part consists in paying scolar fees to 150 poor or orfan children.
The big part is financed by FRATELLO MIO ONLUS from Milano

Le laboureur et ses enfants

Le Laboureur et ses Enfants
Jean de La Fontaine
Travaillez, prenez de la peine :
C’est le fonds qui manque le moins.
Un riche Laboureur, sentant sa mort prochaine,
Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.
Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l’héritage
Que nous ont laissé nos parents.
Un trésor est caché dedans.
Je ne sais pas l’endroit ; mais un peu de courage
Vous le fera trouver, vous en viendrez à bout.
Remuez votre champ dès qu’on aura fait l’Oût.
Creusez, fouiller, bêchez ; ne laissez nulle place
Où la main ne passe et repasse.
Le père mort, les fils vous retournent le champ
Deçà, delà, partout ; si bien qu’au bout de l’an
Il en rapporta davantage.
D’argent, point de caché. Mais le père fut sage
De leur montrer avant sa mort
Que le travail est un trésor.

Jean de La Fontaine

Cinq siècles de guerre

CINQ SIÈCLES DES GUERRES ENTRE LA DYNASTIE RWANDAISE ET LE ROYAUME SHI !

Voici les résumés de ces guerres entre le Shi et les Rwandais:
1. La première guerre (1388 après J.-C)
La première guerre armée du Rwanda contre le Bushi date du règne de Mwami NSORO Ier quand le Mwami NNABUSHI KAMOME régnait sur le Bushi. Les rwandais franchirent la RUZIZI et razzièrent le Bushi jusqu’à Cirunga. Les Forces Armées du Bushi eurent la bonne fortune de repousser rapidement les envahisseurs. Ils achevèrent tous ceux qui s’étaient les envahisseurs les mouches.
Le chef Rwandais NDAHIRO II et de RUGANZU II sont abattus et l’emblème du pouvoir royal rwandais (le tambour) emporté par les Shi.
2. La deuxième guerre (C. 1604-1610)
Environ 3 siècle après, le Roi KIGELI II NYAMUHESHERA du Rwanda voulut à tout prix venger les défaites qui avaient été infligées à ses grands-parents par les BASHI, Mais son armée fut encerclée et entièrement anéantie par les KABERA de Nabushi.
3. La troisième guerre (C. 1766-1770)
Alexis KAGAME (un historien Rwandais de renom) retient que l’armée rwandaise avait subi un échec retentissant et le Commandant en chef de l’expédition, le nommé KIMANA, fils de KABAJYONJYA, fut tué.
Les rwandais réussiront au nord du Bushi à tuer le Roi du BUHUNDE (actuelle territoire de Masisi et Goma) qui deviendra un Etat tributaire du Rwanda.
4. Les guerres de RWABUGIRI KIGELI IV au Bushi (1873)
Pour Rwabugiri, les défaites subies par ces ancêtres et l’emblème du Rwanda qui restait dans les mains de Shi, était une honte pour le peuple rwandais qu’il fallait laver par tous les moyens.
L’objectif principal de Rwabugiri était d’abord la conquête du Bushi qu’il considérait comme étant le grand rival qui pouvait, une fois conquis, permettre la soumission de tous les Etats de l’Ouest du Lac Kivu. Le commandant rwandais RWANYONGA triomphera des Shi, Le Mwami Rutaganda du Bushi se replia à Luhwinja. Les Banyarwanda vont installer leur quartier général dans le Bushi central à MBIZA (Kabare).
La contre-offensive l’armée Shi conduite par MUTARUHA fut foudroyante, Rwabugiri voyant qu’il était incapable d’arrêter l’avance des Shi, traversa le Lac Kivu et s’en alla organiser chez lui, au Rwanda, une année de deuil en mémoire de ses soldats tués au Bushi. Les Shi vont traverser la frontière pour occuper un vaste territoire du Rwanda.

C’est au cours de la guerre de Cirhogole que le roi rwandais RWABUGIRI trouvera la mort dans sa fuite vers l’île Ibindja. l’Abbé Kagame, historien rwandais de renom ajoute que « Les Rwandais appellent ce pays ‘Bunyabungo’ et les habitants ‘Banyabungo’ pour dire ‘Pays fort’ et ‘guerriers courageux' » . C’est ça l’origine du l’appellation « Banyabungo » . De cette longue histoire des guerres entre les rwandais et nous,les shi, on ne retient que la victoire des shi et les rwandais l’avait reconnu jusqu’en nous surnommant  » Banyabungo », nom par lequel nos frères lega préfère nous appeler. Parfois il m’ arrive de me demander si les guerres que le Rwanda nous impose depuis deux décennies ne sont pas une suite logique de ces revers subit durant des siècles.

Un jour, le professeur Cirhalwira(Cira),notable de Bukavu, avait dit sur la radio Maendeleo de Bukavu ceci: « ils n’ont pas encore digéré les défaites subi durant des siècles, et veulent se venger contre nous,mais nous sommes un peuple guerrier qu’on ne pourra jamais vaincre ». Les fais historiques doivent nous servir de leçon pour construire un avenir meilleure pour tous les peuples de la région. Nous devons assumer notre histoire, nos réussites et nos échecs du passé,et non pas nourrir nos peuples des idées dévastatrices comme celles qu’on entend ici et là comme quoi le Rwanda ancien s’étendait jusqu’à la rivière Elila et Lowa,plus loin à l’intérieur du Kivu. C’est une folie, car le bushi,le seul territoire du Sud-Kuvu frontalier du Rwanda n’avait jamais été conquis par la dynastie rwandaise. Si cette conquête avait réussi, pendant un moment donné, au Nord-Kivu,précisément dans le pays de Bahunde,ça n’avait jamais arrivé au Sud-Kivu,ni au delà de buhunde qui comprend l’actuel Rutchuru et Masisi. Et même à un moment donné de l’histoire cet espace était conquis avant d’être repris par ses propriétaires pourquoi aller, par exemple, jusqu’à revendiquer une « seconde conférence de Berlin » ? Non,non… Assumons notre histoire, la même qui fait que des populations d’origine rwandaises soient des congolais au même titre que d’autres congolais. Dire cette vérité tout haut ainsi que d’autres ne peut pas, quand-même,faire de moi un ennemi à abattre pour les uns et un traître de la nation pour les autres. Construisons la paix sur base de la vérité !

Banyabungo

Connaissez-vous l’origine de l’appellation MUNYABUNGO ?
L’Abbé Alexis KAGAME un historien Rwandais de renom, nous nous donne l’origine du mot Munyabungo « Les Rwandais surnomèrent le royaume du Bushi au nom de Bunyabungo et ses habitants ‘Banyabungo’ pour dire ‘Pays fort, guerriers et courageux » après plusieurs guerre de conquêtes du Rwanda sans succès. Ci-dessous les résumés de ces guerres entre le Shi et les Rwandais ;
2. La première guerre (1388 après J.-C)
La première guerre armée du Rwanda contre le Bushi date du règne de Mwami NSORO Ier quand le Mwami NNABUSHI KAMOME régnait sur le Bushi. Les rwandais franchirent la RUZIZI et razzièrent le Bushi jusqu’à Cirunga. Les Forces Armées du Bushi eurent la bonne fortune de repousser rapidement les envahisseurs. Ils achevèrent tous ceux qui s’étaient les envahisseurs les mouches.
Le chef Rwandais NDAHIRO II et de RUGANZU II sont abattus et l’emblème du pouvoir royal rwandais (le tambour) emporté par les Shi.
2. La deuxième guerre (C. 1604-1610)
Environ 3 siècle après, le Roi KIGELI II NYAMUHESHERA du Rwanda voulut à tout prix venger les défaites qui avaient été infligées à ses grands-parents par les BASHI, Mais son armée fut encerclée et entièrement anéantie par les KABERA de Nabushi.
3. La troisième guerre (C. 1766-1770)
Alexis KAGAME (un historien Rwandais de renom) retient que l’armée rwandaise avait subi un échec retentissant et le Commandant en chef de l’expédition, le nommé KIMANA, fils de KABAJYONJYA, fut tué.
Les rwandais réussiront au nord du Bushi à tuer le Roi du BUHUNDE (actuelle territoire de Masisi et Goma) qui deviendra un Etat tributaire du Rwanda.
4. Les guerres de RWABUGIRI KIGELI IV au Bushi (1873)
Pour Rwabugiri, les défaites subies par ces ancêtres et l’emblème du Rwanda qui restait dans les mains de Shi, était une honte pour le peuple rwandais qu’il fallait laver par tous les moyens.
L’objectif principal de Rwabugiri était d’abord la conquête du Bushi qu’il considérait comme étant le grand rival qui pouvait, une fois conquis, permettre la soumission de tous les Etats de l’Ouest du Lac Kivu. Le commandant rwandais RWANYONGA triomphera des Shi, Le Mwami Rutaganda du Bushi se replia à Luhwinja. Les Banyarwanda vont installer leur quartier général dans le Bushi central à MBIZA (Kabare).
La contre-offensive l’armée Shi conduite par MUTARUHA fut foudroyante, Rwabugiri voyant qu’il était incapable d’arrêter l’avance des Shi, traversa le Lac Kivu et s’en alla organiser chez lui, au Rwanda, une année de deuil en mémoire de ses soldats tués au Bushi. Les Shi vont traverser la frontière pour occuper un vaste territoire du Rwanda.
Au cours de la guerre de Cirhogole que Rwabugiri trouvera la mort dans sa fuite vers l’île Ibindja. l’Abbé Kagame ajoute que « Les Rwandais appellent ce pays ‘Bunyabungo’ et les habitants ‘Banyabungo’ pour dire ‘Pays fort’ et ‘guerriers courageux' » . Reçu d’une source facebook.

ZUKAZUKA CINYABUGUMA

ZUKAZUKA CINYABUGUMA
=======================

– Mbandula arhafuma birhwera
Go mwanzi gwarhenga eBushi
Ngahi rhwashenyera omu kalenge
K’omundumbi gwa Mbwika-Mbwika
Y’olya ciryamahungu arhabuk’ishushira !

– Kali mpu omukazi w’oluhali
Arhasima muk’iba aburhe murhabana
Badesire mpu eyonera omuhanya
Ehubuka emwa bene Cihanga ca N’nalwanda
Nyamugunga arhahaba olw’ebinjangala
Erhi olw’ebirere ayigula !

– Tuluki bene Mwami
Zuki mwe baganda b’eCinyabuguma
Rhukamanya oku baderh’eBushi
Engulumira erhayoca burheme !

– Abashi bo bene ndi rhuhirwe
Emirhwe y’abarhambo b’eBushi
Erigi yarhyaza engorho, amatumu n’ebisonga
Engabo zahinda zanakwekesa empenzi
Ci mpu lurhakumbira muganda
Kali olufu lurhahongerwa, lurhayakwa !

– N’nabushi KABALE ka Ntayitunda ya Rugemaninzi
Muko gwa Rutaganda Kashumo ka Byaterana bya Makombe
Y’onkulambere ya Birhenjira bya Ngabwe ya Mwerhwe
Y’eburhwa kuli Lukuli lwa Kaciko ka Badahakana
Y’olya mwene Kamahaha ka KABALE Kaganda
Isu lya Mushema gwa Kamome
Go muko gwa Cigaba Muhoye Kalemera
Karheng’emwa Mushimbe gwa Lushulilujo
Hyo hyasi hya Cifundangombe mwene Ngabwe
Y’ewayimaga ebya Cirhembebwa ca Cabula Luhuga
Lw’irashi lya Kagaku ka Ngabwe ya Mwoca
Kuli bene Namuka w’Ibondo eLwindi
Gogulya mulya gwa Kalyamahugu
Mpu rhusoker’eCirunga c’eBiniga
Y’omisole yagandaza, zo Nvuna Rubango
Zinjirwa na Lungere mwinja !

– Ngweshe ye N’nekaa Ndatabaye Weza Muhigirwa
Bo bene Mafundwe ga Ruhongeka
Mwimo gwa Lirangwe Lya Rugenge lwa Cirhahongerwa
Mpanzi ya Cirimwentale ca Bicinga bya Weza
Ye cishinja c’obwami eBugweshe
Ye terekero ya Kaserherhe ka Kwibuka
Ye mwene Muhive gwa Kagweshe Bagweshe
Mugala wa N’nabushi Badahakana
Mpu entwali zisokerag’eWalungu
Zihind’amayange
Zozirya zija zacitakira zana zina nka nkubwe
Mpu boba Rhugenda banga burhali boba !

– N’nakaziba Cimanye ca Kabonwa ka Ndalungiri lwa Manjiri
Ye mwene Mukenge gwa Mpwinji Manjiri
Ishe ye Ngwina Civula ca Karhende ka Kangere
Bo Barhanga b’eLwindi bo bahamagalwa
Mpanzi z’eMulambi zo zirhafir’emalanga
Zozirya ziderha mpu rhweshi haguma rhwalira !

– N’naluhwinja ye Mukuba gwa Cibirhwe ca Mwanza
Bo bene Ndagano ya Kabinja ka Ruzigamanzi
G’omulala gwa N’nabukunzi bwa Kadusingombe
Ye Baderha mpu N’nalwanda oyeza ensina
Y’eshokoza eNzirhaboba z’eCibanda
Zozirya mpazi zirhabika burhacica !

– N’naburhinyi ye Cirhulwire ca Munganga
Mwene Lubolobolo lwa Mwoca w’eLwindi
Abuh’emishekera y’amahembe g’enjavu
Emibibi y’Itudu ecibande eluhya
Zozirya ngabo zirhalondwa aha zirhali !

– N’nalwindi y’eNtondo y’eCinyabami
Cisisi ca bene Mubeza gwa Kangere
Ishanja lya Namuka w’Ibondo
Y’ezusa aKabera k’Ihanga
Kokashokoler’entwali zacilwisa
Émihera y’emwa Ntalumanga !

– N’naninja Lubaka lwa Ciruko ca Maheshe
Y’ekema eNtalengwa za Kavumbiko
Z’onkeramunyu z’Ihembe n’Irhenga-Barhonyi
Zoz’inja erwishi zacidom’agashongwire !

– Mashi bene N’nabushi mucilange
Murhum’entumwa emwa Ntale ya Kamirogosa
Elalik’eNtwali za Lushombo lwa Nsibula Nyibunga
Entashingishirwa za Bamanyirwe ba Nyabutatira
Zirhange ababisha emashinji n’elozi
Erhi zanayakuza Inziraboba z’oKwinju
Emwa Ntambuka mwene Mihigo Ndogotsa
Cisisi ca Kabego ka Mwendanga
Y’ederhwa mwene Bamenyerwe w’eBuhavu
Nabo ntwali zahinda eMomvu
Zanahiva na bene Rubenga lwa Bera w’eBugarula
Mulindi gwa Tabaro mwene Balekage ba Mwendanga
Tuluki bene N’nakalonge Muhigirhwa gwa Ntarubibi ya Masonga
Zo mpenzi za Mbagamu ya Kalembuko ka Cirinja ca Bamenyerwe
Z’ihindira iRambo, eMule n’eCibanda
Zuki bene Sangara Bigirimana aha Minova
Muhise omwanzi eBuzi n’iZiralo
Mukeme bene N’nabuloho na bene Bihako bya Mbeba eri Maza
Kali mpu orhacifunya alabarhwa !

– Zuki mweshi omu Cinyabuguma
Ebiniga bya Rugema eCirunga
Amashinga ga N’nabushi eMbiza
Entagoma za Kabi eCishoke
Enyemera za Bisimwa Mudahindwa eMudaka
Emvuzarubango za Mushafiri eBugobe
Enkinzo za Lufungulo eLudaha
Endushabandi za Murhagane eKarambi
Omwigamba gwa Masonga eKalulu
Embagira za Malekera eKagabi
Amahembe ga Ruvunangiza bona Mugaruka eBushwira
Amahembe ga Ntabaza eMumosho
Embirigi za Ciraba eMudusa
Amahembe ga Rukengwa eKahave
Obushenyula bwa Mubali eCibingu
Endushabandi za Bigomokero Irhambi
Enkubanya za Kalibanya eBugorhe
Abakubiri ba Rwabika eMirhi
Abavuningoma ba Vuningoma eBuhehe n’eNzinzi
Amarandura ga Ciringwi eLuhihi
Abagatwa ba Mulira Irambira
Abahimuzi ba Kanywenge bona Lugalika Ishungu
Enyagaza za Kabugu eLugendo
Entububa za Cibumbiro eKalehe k’eBushi
Ebirusha bya Bihogo eLwangoma
Amayange ga Mukubirho eNyabulongwe
Ebiniga bya Murhesa eBushumba
Abatebura ba Nyalukemba eKasha
Abadumba ba Lushombo eCikera
Amahembe ga Cibanvunya eCidjo
Abatalyama ba Musikami gwa Basheka eKarhuliza
Enyemera za Cihasha eKasha
AKabera ka Rutaganda Kashumo eNyunda
Obushenyula bwa BISOMA eMulengeza
Amayange ga Nyamuragwa eBuhole
Abadahunga ba Ruziga eCirhogole n’eNdundazi
Abalundi ba Hongo eMbobero
Abigznda ba Niganda eKarhembu
Ebimalamungo bya Nyamuhumuza Izimero ly’eLuhihi
Amahindu ga Mwa Murhwa Ikoma n’eMugogo
Goganalwa eKahembarhi n’eLuvumbu !

– Mashi mushokozagye eLubanda
Emparanyi za Ruhongeka Ikoma n’Izege
Enkubanya z’eCibanda aha Walungu
Ebigohwa bya MULIRI gwa Lushamba, eMushinga
Enziraboba za Bizimana bya Lushamba, Ikoma
Enrhuma za Karhibula ka Lushamba eMuzinzi
Endushabandi za Nvanamirihyo nazo eMuzinzi
Olufu la lwa Mulimba gwa Lushamba eKalengera k’eBudodo
Abalinda mboho ba Cihyoka ca Ncuro eKaniola
Enziraboba za Muyangwa eBurhale
Ebirusha bya Ntangano eCagala-Baluzi
Entakalalwaza Lwirungu lwa Civumvuza eCisihe c’Ikoma
Enchaussa za Nyamurhebwa, Ibinza
Amabamba ga Mulolo eCimbulungu c’eKaniola
Entaganzibwa za Rugenge eLubona
Ebirusha bya Ciherano eMadaka
Entakabunga za Cibaye eLurhala
Ebigangu bya Bamanyirwe eNdola y’eMulamba
Ebigendakwesi bya Makungu eBulonge
Ebishogogo bya Bitorwa eKamisimbi
Enyemera za Masonga ga Cirhahongerwa eMwimbi
Ebisuma bya Mutijima gwa Rugenge eCanjavu
Amahembe ga Mpango ya Weza, eKazimu
Amashinga ga Burhagatwa eCihonga
Amayange ga Cidurha eCiburhi
Emihurha ya Nyanderema eMulamba
Embulamwanya za Kahambwa eLuhundu
Enshegerha za Lulanga eLurhala
Entagoma za Bicano bya Bujiriri eKarhundu
Erhi eNtagacwa za Lulanga zayikir’Isingo
Ebigangubya Nyangezi eKarhongo
Enyemera za Luhirirhi eMwendo
Emisinganjira ya Mpinga eBwahungu
Emihimbi ya Rusengo eCangombe
Abaluba ba Kajabika ka Bingane eNduba
Ebigohwa bya Nyangaka eMurhaza
Emigamba ya NFIZI ya Miga ya Weza, eMukama
Abarhuhula ba Teganyi ya Musirwa eBulwi
Endusi za Mamimami mwene Muhigirhwa, eNduba
Abazirigerha ba Murhesa eMususu
Emihindabwa ya Rutega lwa Kashigula, eKahembarhi
Amahembe ga Vuningoma eNyamarhege
Enjuci za Rukeba eMayange g’Irongo !

– Ruciseze kali rhwahisirwe ko
Rhukamanya aha rhwayegema eyi nkuba
Erimwo Kalemera kaband’emuhegere
Kali obucikebwe burhali boba
N’enkuba ekalaza ngasi muntu aha murhima gwage atwira
Y’ishi mwe misole y’eBushi
Emwa Lungwe alunga ci arhalungula
Y’ishi omu cihugo cirhu c’entwali
Rhukamanya oku Lumala-Mbaga
Butuli aheka akahembe ko muherho !

– Enaama zigashane !

Prof. MUGARUKAZUKAZUKA CINYABUGUMA
=======================

– Mbandula arhafuma birhwera
Go mwanzi gwarhenga eBushi
Ngahi rhwashenyera omu kalenge
K’omundumbi gwa Mbwika-Mbwika
Y’olya ciryamahungu arhabuk’ishushira !

– Kali mpu omukazi w’oluhali
Arhasima muk’iba aburhe murhabana
Badesire mpu eyonera omuhanya
Ehubuka emwa bene Cihanga ca N’nalwanda
Nyamugunga arhahaba olw’ebinjangala
Erhi olw’ebirere ayigula !

– Tuluki bene Mwami
Zuki mwe baganda b’eCinyabuguma
Rhukamanya oku baderh’eBushi
Engulumira erhayoca burheme !

– Abashi bo bene ndi rhuhirwe
Emirhwe y’abarhambo b’eBushi
Erigi ya ryaza engorho, amatumu n’ebisonga
Engabo zahinda zanakwekesa empenzi
Ci mpu lurhakumbira muganda
Kali olufu lurhahongerwa, lurhayakwa !

– N’nabushi KABALE ka Ntayitunda ya Rugemaninzi
Muko gwa Rutaganda Kashumo ka Byaterana bya Makombe
Y’onkulambere ya Birhenjira bya Ngabwe ya Mwerhwe
Y’eburhwa kuli Lukuli lwa Kaciko ka Badahakana
Y’olya mwene Kamahaha ka KABALE Kaganda
Isu lya Mushema gwa Kamome
Go muko gwa Cigaba Muhoye Kalemera
Karheng’emwa Mushimbe gwa Lushulilujo
Hyo hyasi hya Cifundangombe mwene Ngabwe
Y’ewayimaga ebya Cirhembebwa ca Cabula Luhuga
Lw’irashi lya Kagaku ka Ngabwe ya Mwoca
Kuli bene Namuka w’Ibondo eLwindi
Gogulya mulya gwa Kalyamahugu
Mpu rhusoker’eCirunga c’eBiniga
Y’omisole yagandaza, zo Nvuna Rubango
Zinjirwa na Lungere mwinja !

– Ngweshe ye N’nekaa ndatabayi Weza Muhigirhwa
Bo bene Mafundwe ga Ruhongeka
Mwimo gwa Lirangwe Lya Rugenge lwa Cirhahongerwa
Mpanzi ya Cirimwentale ca Bicinga bya Weza
Ye cishinja c’obwami eBugweshe
Ye terekero ya Kaserherhe ka Kwibuka
Ye mwene Muhive gwa Kagweshe Bagweshe
Mugala wa N’nabushi Badahakana
Mpu entwali zisokerag’eWalungu
Zihind’amayange
Zozirya zija zacitakira zana zina nka nkubwe
Mpu boba Rhugenda banga burhali boba !

– N’nakaziba Cimanye ca Kabonwa ka Ndalungiri lwa Manjiri
Ye mwene Mukenge gwa Mpwinji Manjiri
Ishe ye Ngwina Civula ca Karhende ka Kangere
Bo Barhanga b’eLwindi bo bahamagalwa
Mpanzi z’eMulambi zo zirhafir’emalanga
Zozirya ziderha mpu rhweshi haguma rhwalira !

– N’naluhwinja ye Mukuba gwa Cibirhwe ca Mwanza
Bo bene Ndagano ya Kabinja ka Ruzigamanzi
G’omulala gwa N’nabukunzi bwa Kadusingombe
Ye Baderha mpu N’nalwanda oyeza ensina
Y’eshokoza eNzirhaboba z’eCibanda
Zozirya mpazi zirhabika burhacica !

– N’naburhinyi ye Cirhulwire ca Munganga
Mwene Lubolobolo lwa Mwoca w’eLwindi
Abuh’emishekera y’amahembe g’enjavu
Emibibi y’Itudu ecibande eluhya
Zozirya ngabo zirhalondwa aha zirhali !

– N’nalwindi y’eNtondo y’eCinyabami
Cisisi ca bene Mubeza gwa Kangere
Ishanja lya Namuka w’Ibondo
Y’ezusa aKabera k’Ihanga
Kokashokoler’entwali zacilwisa
Émihera y’emwa Ntalumanga !

– N’naninja Lubaka lwa Ciruko ca Maheshe
Y’ekema eNtalengwa za Kavumbiko
Z’onkeramunyu z’Ihembe n’Irhenga-Barhonyi
Zoz’inja erwishi zacidom’agashongwire !

– Mashi bene N’nabushi mucilange
Murhum’entumwa emwa Ntale ya Kamirogosa
Elalik’eNtwali za Lushombo lwa Nsibula Nyibunga
Entashingishirwa za Bamanyirwe ba Nyabutatira
Zirhange ababisha emashinji n’elozi
Erhi zanayakuza Inziraboba z’oKwinju
Emwa Ntambuka mwene Mihigo Ndogotsa
Cisisi ca Kabego ka Mwendanga
Y’ederhwa mwene Bamenyerwe w’eBuhavu
Nabo ntwali zahinda eMomvu
Zanahiva na bene Rubenga lwa Bera w’eBugarula
Mulindi gwa Tabaro mwene Balekage ba Mwendanga
Tuluki bene N’nakalonge Muhigirhwa gwa Ntarubibi ya Masonga
Zo mpenzi za Mbagamu ya Kalembuko ka Cirinja ca Bamenyerwe
Z’ihindira iRambo, eMule n’eCibanda
Zuki bene Sangara Bigirimana aha Minova
Muhise omwanzi eBuzi n’iZiralo
Mukeme bene N’nabuloho na bene Bihako bya Mbeba eri Maza
Kali mpu orhacifunya alabarhwa !

– Zuki mweshi omu Cinyabuguma
Ebiniga bya Rugema eCirunga
Amashinga ga N’nabushi eMbiza
Entagoma za Kabi eCishoke
Enyemera za Bisimwa Mudahindwa eMudaka
Emvuzarubango za Mushafiri eBugobe
Enkinzo za Lufungulo eLudaha
Endushabandi za Murhagane eKarambi
Omwigamba gwa Masonga eKalulu
Embagira za Malekera eKagabi
Amahembe ga Ruvunangiza bona Mugaruka eBushwira
Amahembe ga Ntabaza eMumosho
Embirigi za Ciraba eMudusa
Amahembe ga Rukengwa eKahave
Obushenyula bwa Mubali eCibingu
Endushabandi za Bigomokero Irhambi
Enkubanya za Kalibanya eBugorhe
Abakubiri ba Rwabika eMirhi
Abavuningoma ba Vuningoma eBuhehe n’eNzinzi
Amarandura ga Ciringwi eLuhihi
Abagatwa ba Mulira Irambira
Abahimuzi ba Kanywenge bona Lugalika Ishungu
Enyagaza za Kabugu eLugendo
Entububa za Cibumbiro eKalehe k’eBushi
Ebirusha bya Bihogo eLwangoma
Amayange ga Mukubirho eNyabulongwe
Ebiniga bya Murhesa eBushumba
Abatebura ba Nyalukemba eKasha
Abadumba ba Lushombo eCikera
Amahembe ga Cibanvunya eCidjo
Abatalyama ba Musikami gwa Basheka eKarhuliza
Enyemera za Cihasha eKasha
AKabera ka Rutaganda Kashumo eNyunda
Obushenyula bwa BISOMA eMulengeza
Amayange ga Nyamuragwa eBuhole
Abadahunga ba Ruziga eCirhogole n’eNdundazi
Abalundi ba Hongo eMbobero
Abigznda ba Niganda eKarhembu
Ebimalamungo bya Nyamuhumuza Izimero ly’eLuhihi
Amahindu ga Mwa Murhwa Ikoma n’eMugogo
Goganalwa eKahembarhi n’eLuvumbu !

– Mashi mushokozagye eLubanda
Emparanyi za Ruhongeka Ikoma n’Izege
Enkubanya z’eCibanda aha Walungu
Ebigohwa bya MULIRI gwa Lushamba, eMushinga
Enziraboba za Bizimana bya Lushamba, Ikoma
Enrhuma za Karhibula ka Lushamba eMuzinzi
Endushabandi za Nvanamirihyo nazo eMuzinzi
Olufu la lwa Mulimba gwa Lushamba eKalengera k’eBudodo
Abalinda mboho ba Cihyoka ca Ncuro eKaniola
Enziraboba za Muyangwa eBurhale
Ebirusha bya Ntangano eCagala-Baluzi
Entakalalwaza Lwirungu lwa Civumvuza eCisihe c’Ikoma
Enchaussa za Nyamurhebwa, Ibinza
Amabamba ga Mulolo eCimbulungu c’eKaniola
Entaganzibwa za Rugenge eLubona
Ebirusha bya Ciherano eMadaka
Entakabunga za Cibaye eLurhala
Ebigangu bya Bamanyirwe eNdola y’eMulamba
Ebigendakwesi bya Makungu eBulonge
Ebishogogo bya Bitorwa eKamisimbi
Enyemera za Masonga ga Cirhahongerwa eMwimbi
Ebisuma bya Mutijima gwa Rugenge eCanjavu
Amahembe ga Mpango ya Weza, eKazimu
Amashinga ga Burhagatwa eCihonga
Amayange ga Cidurha eCiburhi
Emihurha ya Nyanderema eMulamba
Embulamwanya za Kahambwa eLuhundu
Enshegerha za Lulanga eLurhala
Entagoma za Bicano bya Bujiriri eKarhundu
Erhi eNtagacwa za Lulanga zayikir’Isingo
Ebigangubya Nyangezi eKarhongo
Enyemera za Luhirirhi eMwendo
Emisinganjira ya Mpinga eBwahungu
Emihimbi ya Rusengo eCangombe
Abaluba ba Kajabika ka Bingane eNduba
Ebigohwa bya Nyangaka eMurhaza
Emigamba ya NFIZI ya Miga ya Weza, eMukama
Abarhuhula ba Teganyi ya Musirwa eBulwi
Endusi za Mamimami mwene Muhigirhwa, eNduba
Abazirigerha ba Murhesa eMususu
Emihindabwa ya Rutega lwa Kashigula, eKahembarhi
Amahembe ga Vuningoma eNyamarhege
Enjuci za Rukeba eMayange g’Irongo !

– Ruciseze kali rhwahisirwe ko
Rhukamanya aha rhwayegema eyi nkuba
Erimwo Kalemera kaband’emuhegere
Kali obucikebwe burhali boba
N’enkuba ekalaza ngasi muntu aha murhima gwage atwira
Y’ishi mwe misole y’eBushi
Emwa Lungwe alunga ci arhalungula
Y’ishi omu cihugo cirhu c’entwali
Rhukamanya oku Lumala-Mbaga
Butuli aheka akahembe ko muherho !

– Enaama zigashane !

Prof. MUGARUKA

Les merveilles du Kivu et du monde

Quelques plantes en usage dans la langue locale peuvent soulager un mal terrible que le fait de s’évanouir de temps en temps. Au scientifique de préciser c’est quelle maladie (luhungu, ibaku) maladie. Mais le don de Dieu dans la nature, dans la création, se manifeste car avec quatre plantes on peut combattre ce mal-


Kurhi bukolesibwa?
Kabondobondokakazi + mwirhabarhwa + mufulubindi + mirho 4 ya mutuzo. Kutuntuma n’okushongola + kukanywako sezi na bijingo mugobe gwoshi

Cours de mashi texte bilingue

Pierre Matabaro Chubaka OFM,

Le Mashi en méthode maternelle bilingue

Studi Ecumenici Venezia 2012

Avant propos

L’apprentissage des langues s’avère un moyen obligé d’inculturer le message évangelique. Tel a été la conviction de l’Abbé Kagaragu Ntabaza quand il disait : « Amashi garhahimwa kuderha bwinja Emyanzi y’ Akalembe » autrement dit, pour un mushi le mashi exprime mieux l’Evangile’’. Cet Abbé déjà rentré auprès du Père depuis une dizaine d’années a laissé une imposante littérature en mashi dans la catéchèse et dans plusieurs domaines, emboîtant les pas aux missionnaires qui ont été les premiers à écrire en mashi. Qu’il repose en paix.
Etant donné que la langue est l’âme et l’expression d’une culture, apprendre une nouvelle langue est toujours une ouverture et un enrichissement personnel et communautaire. Nous estimons qu’il est important d’initier amis et amies de la culture à cette langue qui connaît déjà quelques centres de diffusion et dont les locuteurs se trouvent dans plusieurs coins du monde.

Dédicace

Aux chers Abbés Aristide KAGARAGU et Aloïs KARHALYA qui dorment dans la paix du Christ.
Je dédie ce trevail.
Bagashâne, barhugashânire emwa Nnamahanga.
ALPHABET
Alphabet mashi : a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, r, rh, s, sh, t, u, v, w, y, z

Son approximativement équivalent

a [a] comme dans le mot abbé
b [bé] comme dans le mot bébé
c [tshé] comme dans le mot tchad
d [dé] comme dans le mot dédier
e [é] comme dans le mot élève
f [fé] comme dans le mot fémur
g [gué] comme dans le mot guetter
h [hé] comme en anglais «hail Mary» ; en swahili « haki ».
i [i] comme dans le mot lit
j [djé] comme dans le mot joging, joker
k [ké] comme dans le mot képi
l [lé] comme dans le mot lépreux
m [mé] comme dans le mot marcher
n [né] comme dans le mot nouveau
o [o] comme dans le mot pot
p [pé] comme dans le mot pipe
r [ré] comme dans le mot rendre
rh [rhé] un son gutural qu’il faut entendre prononcer r + h
s [sé] comme dans le mot session
sh [ché] comme dans le mot chèvre
t [té] comme dans le mot toute
u [ou] comme dans le mot bouger
v [vé] comme dans le mot végétal
w [oué] comme dans le mot waxi
y [yé] comme dans le mot yoga
z [zé] comme dans le mot zébres

ENDEKO YA BURHANZI PREMIERE RENCONTRE
Omusingo La salutation

1. Asinge (mwana) 1. Salut (bonjour) enfant
2. Ndamusize waliha 2. Salut (bonjour) Mr, Mme
3. Musingo waliha 3. Salut (bonjour) Mr, Mme
4. Musingo waliha 4. Salut (bonjour) Mr, Mme
5. Asinge waliha 5. Salut (bonjour) Mr, Mme
6. Myanzi mici ? 6. Quelles nouvelles ?
7. Murhûla 7. La paix (ça va bien).
8. Minja 8. Bonnes (les nouvelles sont bonnes)
9. K’ozibuhire (ka ozibuhire) ? 9. Es-tu bien portant(e), fort(e)
10. Neci Nzibuhire 10. Oui, je suis bien portant (e)
11. Nanga nalwala (ndwazire ) 11. Non, je suis malade
12. Ogendage bwinja 12. Partez bien (uende vema)

ENDEKO YA KABIRI DEUXIEME RENCONTRE
Okucimanyisa La présentation

1.We ndi ? 1. Comment t’appelles-tu ?
2.Nie Mushagalusa. 2. Je m’appelle Mushangalusa.
3.Sho ye ndi ? 3. Comment s’appelle ton père ?
4.Larha ye Luganda. 4. Mon père s’appelle Luganda.
5.Nyoko ye ndi ? 5. Comment s’appelle ta mère?
6.Nyâma ye Nabintu. 6. Maman s’appelle Nabintu.
7.Bisimwa (pour répondre, il dit: karame)7. Bisimwa. La réponse est: « Karamé ».
8.Hamagala Ntabwoba 8. Appelle Ntabwoba .
9.Ntabwoba : R/ :Karame 9. Ntabwoba : R/ :Karame.
10.Bakuhamagire, yisha 10. On t’appelle, viens!
11.Kwokwo, nayisha (nyishire) 11. Merci, je viens.

Vocabulaire
We : toi
Kuhamagala : appeler
Ndi ? : qui?
Kuyisha : venir
Nie : moi

Olwimbo
Asinge bene wirhu ee (2x)
Asinge bakundwa ee (2x)
Muyishage, muyishage n’omurhûla ee n’omurhûla ee.
Ngahi warhenga ?
Narhenga e cibuye.
Bici oguzire ?
Nguzire ehinyama.
Bici wahirira ?
Nahirira obuntu.
Ndi wabuduga ?
Mukanie waduga.
Mugaka we ! Genda bwinja, mugaka, ishali lyamanyirha.

Un chant

Salut mes (nos) frères et sœurs.
Salut chers (chères)
Venez dans (avec) la paix, dans la paix
D’où viens-tu ?
Je viens du marché.
Qu’as-tu acheté ?
J’ai acheté de la viande
Avec quoi en mangeras-tu ?
J’en mangerai avec du « ugali » ( fufu).
Qui va le préparer ?(c’est ) ma femme (qui) préparera !
O grand – mère ! Marche bien, grand-mère, la faim me tue.

Vocabulaire

Ngahi : où ?
Mugaka : ma grand-mère
Kulya : manger
Kurhenga : venir de quitter
Kulira : manger quelque chose avec … manger à la place de quelqu’un
Kugula : acheter
Bici ? : quoi ?
Bici ebi ? : c’est quoi ça ?
Nyama : la viande, de la viande
Nyâma : ma mère
Kuguza : vendre

Formules usuelles

1. Narhenge e mwirhu. 1. Je viens de chez nous, de la maison.
2. Narhenga e masomo. 2. Je viens de l’école.
3. Narhenga e Manika. 3. Je viens de Manika
4. Ngahi waja ? 4. Où vas-tu ? (où allez – vous ?)
5. Naja omu misa, oku mukolo,oku cipimo. 5. Je vais à la messe, au travail, à la consultation (prénatale) ou à la pesée des bébés .
6. Naja emwa Mweze. 6. Je vais chez Mweze.
7. Ogendage bwinja. 7. Va bien ( allez bien ) ; bonne route.

ENDEKO YA KASHARHU TROISIÈME RENCONTRE
Olwimbo Chant

R/ LARHA ORHULOLEREZE R/ PERE REGARDE-NOUS AVEC PITIE
RHWE BANA BAWE BIRHOHYE, // Nous tes humbles enfants
RHWASENGERA MULI EYI NDEKO // TE SUPPLIONS AU COURS DE CETTE RENCONTRE
OLANGE ABABUSI BIRHU BENE WIRHU BOSHI// GARDE NOS PARENTS TOUS NOS
NA NIRHU RHWENE // FRERES ET NOUS-MÊMES

1.Larha, emunda rhwarhenga, Larha buzigire
burhudwirhe.
Nti nirhu rhwe bana bawe
rhukuhûne omurhûl’oku babusi.

2. Ozibuhye balarha birhu,
ogishage na banyâma birhu ;
olange ngasi bene-wirhu,
orhabale abakulu birhu ;

3. Muhanyi wani ontabale nani, 3. Maître (Donateur) ! aide-moi,
nkusimise n’obukenge bwani.que je te sois agréable par mon respect.
Rhuhûnire amaroho girhu, Nous demandons pour nos âmes,
Ogajire mahyahya bunola. Rende-les nouvelles en ce moment.
4 Oku Izino lya Nnamahanga Ishe, 4. Au Nom de Dieu le Père
Oku Izino lya Nnamahanga Mugala, Au Nom de Dieu le Fils,
Oku Izino lya Mûka Mmwimana, Au Nom de l’Esprit Saint,
Busharhu bwimana loshi. Amen ! Trinité sainte à jamais. Amen! (Makungu)

1. Père, l’endroit d’où nous venons, c’est par amour que nous venons afin que, nous tes enfants, te demandions la paix sur les parents.

2. Rends forts nos pères et bénis nos mères ;
protège tous les nôtres, aide nos grands (frères).

Vocabulaire
Kulola : regarder
Nie : moi
We : toi
Ye : lui, elle
Rhwe : nous
Mwe : vous
Bo : eux, elles
Mwana (bana) : enfant (enfants)
Mwana wami : Mon enfant
Bâna bawe : tes enfants
Bâna bâni : mes enfants
Mwana wawe : ton enfant
Mwana wage : son enfant
Mwana wirhu : notre enfant
Mwana winyu : votre enfant
Kulerha : apporter, amener, être la cause de
Kuloreza: regarder avec attention
Murho : petit d’âge, plus jeune
Mwirhohye : humble
Birhohye : humbles
Kusengera : demander humblement,faire une visite de courtoise au chef.
Ababusi : les parents(papa et maman).
Boshi : tous.
Na : et,
Mukulu : frère ainé, supérieur, mûr.
Emunda rhwarhenga :l’endroit d’oû nous venons
Buzigire : amour, charité

Conjugaison du verbe « ku-lerha »

Nalerha omwana Je vais amener l’enfant.
Walerha omwana Tu vas amener l’enfant.
Alerha omwana Il (elle) va amener l’enfant.
Rhwalerha abana Nous allons amener les enfants
Mwalerha abana Vous allez amener les enfants
Balerha abana Ils (elles) vont amener les enfants

N.B : L’action exprimée n’a pas encore eu lieu.

Ndwirhe omwana
Odwirhe ecitabu
Adwirhe akalamu
Rhudwirhe amabugu
Mudwirhe ebyaki
Badwirhe abâna

Traduction
J’amène l’enfant (un enfant)
Tu apporte un livre.
Il apporte un stylo.
Elle apporte
Nous apportons des cahiers.
Vous apportez des craies
Ils(elles) apportent des enfants.

N.B : Pour cette forme l’action est en train de se dérouler.

ENDEKO YA KANI //QUATRIEME RENCONTRE
Conjugaison du verbe -Li et Ku-ba

« KU-BA » : être, demeurer, devenir. « LI » : être (exprime : l’identité).
Ndi muntu ; mba muntu Je suis un homme (une personne humaine).
Oli muntu ; oba mushi Tu es un homme ! tu es un mushi.
Ali muntu ; aba mushi Il (elle) un homme ! il est un mushi.
Rhuli bantu ; rhuba bakongomani (-kazi) Nous sommes des hommes ! … des Congolais (-ses).
Muli bantu ; muba bakongomani (-kazi) Vous êtes des hommes ! … des Congolais (es)
Bali bantu ; baba bashi (-kazi) Ils (elles) sont des bashi (-kazi).

Formules usuelles:
verbe « li » (ndi, oli …) + un autre verbe = etre en train de…

1. Bici oli wajira ? 1. Qu’est-ce que tu es en train de faire ?
2. Ndi nalya obuntu. 2. Je mange du « bukari » (fufu, ugali).
3. Ndi nalya ebishimbo 3. Je mange des haricots.
4. Ndi nashuka ecungu (enyungu). 4. Je nettoie la casserole.
5. Ngahi sho ali ? 5. où est ton père,
6. Larha ali omu nyumpa.6. Papa est dans la maison.
7. Bici nyoko ali ajira ?7. Ta mère fait quoi (en ce moment-ci) ?
8. Nyâma ali aduga (obuntu).8. Maman prépare le ugali (fufu).

Attention :
Larha : mon père, notre père
Sho : ton père, votre père
Ishe : son père,leur père
Nyâma : ma mère, notre mère.
Nyoko : ta mère, votre mère.
Nnina : sa mère, leur mère
Mularha : mon oncle paternel, notre …
Mushò : ton oncle paternel, votre …
Mwishè : son oncle paternel, leur …
Munyâmà : ma tante maternelle, notre …
Munyokò : ma tante maternelle, votre …
Munninà : sa tante maternelle, leur …

ENDEKO YA KARHANU CINQUIEME RENCONTRE

Omu mulala En famille
1. Ababusi bazigira abana babo 1. Les parents aiment leurs enfants.
2. Ababusi bajira mikolo minji. 2. Les parents font (ont) beaucoup de travaux.
3. Banagule emishangi. 3. Ils achètent les vêtements.
4. Banalonze ebiryo. 4. Ils cherchent la nourriture.
5. Ababusi banashagaluke haguma n’abana.5. Les parents se réjouissent avec les enfants.
6. Ababusi baba babiri : hali omulume n’omukazi.6. Les parents sont deux : il y a l’homme et la femme.
7. Larha na nyâma bo babusi bani.7. Papa et maman sont mes parents.
8. Abâna babamwo abanyere n’abarhabana. 8. Parmi les enfants il y a des filles et des garçons.
9. Abarhabana basima okusharha akabumbu 9. Les garçons aiment jouer au foot.
10. Abanyere basima okuhama omugozi.10. Les filles aiment sauter à la corde.
11. Ababusi basima abâna babo bakule 11. Les parents aiment que leurs enfants grandissent.

Vocabulaire
Kuzigira : aimer
Hali : il y a
Kujira : faire ; avoir
Mulume (ba) : personne de sexe masculin.
Mukolo (mikolo) : travail (travaux)
Mukazi (ba-) : personne de sexe féminin.
Kulonza : chercher ; vouloir.
Mubusi (ba-) : parent (père ou mère)
Kushagaluka/être content
Kuburha : engendrer, accoucher.
Kusharha : jouer, s’amuser, se récréer
Kabumbu : balon.
Kuhama : sauter.
Mugozi : corde
Kukula : grandir
Kukûla : arracher.
Bantu banji : beaucoup de personnes.
Migozi minji : beaucoup de cordes
Munyere : fille
Kusima : aimer, être content
Murhabana : garçon

ENDEKO YA KALI NDARHU SIXIÈME RENCONTRE

Okudosa Poser des questions
1. Ngahi sho ali ? 1. Où est ton père ?
2. Larha ali omu nyumpa.2. Papa est dans la maison.
3. Ngahi nyoko ajire ? 3. Où est allée ta mère ?
4. Nyama ajire omu misa.4. Mama est allée a la messe.
5. Ndi oli ayimba ? ntamayiri. 5. Qui est en train de chanter , je ne sais pas.
6. Mushagalusa oli ayimba . 6. C’est Mushagalusa qui chante.
7. K’oli munyere ? 7. Es-tu une fille ?
8. Nanaga ndi murhabana.8. Non, je suis un garçon.
9.K’oli murhabana. 9. Es-tu un garçon ?
10. Nanga mba munyere 10. Non, je suis une fille.
11. K’oba mushi ? 11. Es-tu mushi ?
12. Neci, mba mushi. 12. Oui, je suis un mushi.
13. Bici abarhabana basharha ? 13. Qu’est ce que les garçons jouent ?
14. Abarhabana basharha akabumbu. 14. Les garçons jouent au foot.
15. Bici abanyere basima ? 15. Qu’est-ce que les filles aiment ?
16. Abanyere basima okuhama omugozi 16. Les filles aiment sauter à la corde
17. Ka nyishe ? 17. Puis-je venir ?
18. Nanga osigale omu nyumpa . 18. Non, reste dans la maison.

Vocabulaire
Ngahi : où ?
Kuja : aller
Ndi : qui ?
Kuyimba : chanter
Ka ? (k’) : est-ce que … ?
Kumanya : savoir
Nanga : non
Mmanyire : je sais, je connais
Neci : oui
Kusigala : rester, etre abandonné
Kusiga : laisser, abandonner

ENDEKO YA KALI NDA SEPTIEME RENCONTRE
Kurhumika Servir

1. Ntabwoba, oje emwa Mweze 1. Ntabwoba, va chez Mweze.
2. Obwire mukage akuhe ecitabu 2. Dis à sa femme (de ) te donner un livre .
3. Olibirhe mwira wani 3. Courez (cours ), mon ami.
4. Oyambale akabutura kahyahya 4. Portez (porte) une nouvelle culotte.
5. Oyikire ibarabara (omulimbwa) dubaduba 5.Traverse la route rapidement .
6. Bwira (obwire) Nsimire akuluse 6. Dis à Nsimire de t’accompgner.
7. Asima okubona ababo 7. Elle aime voir ses copines (fille).
8. Neci Nsimire asima okulambagira 8. Oui, Nsimire aime se promener
9. Mugaluke duba ! 9. Il faut rentrer vite.
10. Ka mwamagaluka ! 10. Ah ! vous êtes de retour !(vous êtes là !)

Vocabulaire
Kubwira : dire, annoncer
Mukage : sa femme
Kuha : donner (+ un complément o.i )
Mukanie : ma femme
Kulibirha : courir
Mukawe : ta femme
Kuhâna : donner (+ un c.o.d.)
Kuhana: punir
Ibanie : mon mari
Kuyambala : s’habiller
Balo :ton mari
Kuyikira : traverser
Iba : son mari
Kulusa : accompagner
Kabutura : culotte
Kubona : voir
– hyahya : nouveau, neuf.
Kulambagira : se promener
Mwira : ami (e)
Kugaluka : rentrer, revenir
Bwira : amitié
Mulimbwa : route
Duba : vite ;
Dubaduba : rapidement (vite-vite)
Nakuha : je vais te donner
Mpa nani (formule de politesse) : donne-moi.
Ampa : il va me donner
Ompe (formule de convention) : tu va me donner;
Mpa (un ordre) : Donne-moi.

ENDEKO YA KALI MUNANI HUITIEME RENCONTRE
Namagaluka Je suis de retour

1.Ndole ecitabu muka Mweze akuhire. 1. Voyons (que je regarde) le livre que Madame Mweze t’a donné.
2. Yaa ! Citabu cinja bwenene. 2. Ah ! Un très beau (bon) livre.
3. Aba mukazi mwinja bwenene 3.C’est une femme très gentille.
4. Bici bindi akuhire ? 4. Quelle autre chose t’a-t-elle donné ?
5. Ampire e « bonbon » (amanunusa : sucettes) 5. Elle m’a donné un bonbon.
6. Akonkwa (akayonkwa). 6.Merci a elle (qu’elle soit ‘bénie’).
7. Nawe nyâma okonkwa 7. Toi aussi maman, merci (sois bénie).
8. K’abana ba Mweze bali aha ka ? 8. Est-ce que les enfants de Mweze sont à la maison ?
9. Neci ho bali. 9. Oui, il sont là
10. Ka ho ishe ali ? Nanga 10. Est-ce leur papa y est? Non.

ENDEKO YA KALI MWENDA NEUVIEME RENCONTRE
Larha na Nyâma bansima Papa et Maman m’aiment

1. Mmanyire oku larha ansima 1. Je sais que papa m’aime.
2. Omanyire oku sho akusima. 2. Tu sais que ton père t’aime.
3. Amanyire oku ishe amusima. 3. Il (elle) sait que son père l’aime.
4. Rhumanyire oku larha arhusima. 4. Nous savons que papa nous aime.
5. Mumanyire oku sho amusima. 5. Vous savez que votre père vous aime.
6. Bamanyire oku ishe abasima. 6. Ils (elles) savent que leur leur papa les aime.
7. Ntamanyiri erhi amasomo garhangire. 7. Je ne sais pas si le cours a commencé
8. Orhamanyiri erhi amasomo garhangire. 8. Tu ne sais pas si le cours a commencé.
9. Arhamanyiri erhi nnina ali omu nyumpa. 9. Il (elle) ne sait pas si sa mère est dans la maison
10. Rhurhamanyiri erhi larha ayisha ene. 10. Nous ne savons pas si papa viendra aujourd’hui.
11. Murhamanyiri ngahi nyoko ajire 11.Vous ne savez pas où est allée votre mère
12. Barhamanyiri ngahi ebiryo biri.12. Ils ne savent pas où est la nourriture.

ENDEKO YA KALI IKUMI DIXIEME RENCONTRE
Bayishi binji Ils savent beaucoup de choses

1. K’oyishi amashi ? neci hisungunu. 1. Connais- tu le mashi ? oui en peu.
2. Ka sho ayîsh’iyimba ? neci akwishi 2. Est-ce que ton père sait chanter? oui…
3. Ka nyoka ayish’ihêka omutuga 3. Est-ce que ta mère sait conduire un véhicule?
4. K’oyîsh’isama ? Arhali bwenene ! 4. Sais-tu danser ? Pas tellement !
5. K’oyîsh’ihanga emishangi ? Nanga. 5. Sais-tu coudre des vêtements ? Non.
6. Ka nyoko ayîsh’ibumba amatofali ? 6. Est-ce que ta mère sait modeler des briques ?
7. Ka mwali winyu anaje omu masomo ? 7. Est-ce que ta sœur va à l’école
8. Ka muyishi mwalimu winu ye ndi ? 8. Savez-vous qui est votre enseignant?
9. Neci rhumuyishi, ye Nkômo. 9. Oui nous le savons, il s’appelle. Nkômo.
10. K’aba mukali bwenene ? Neci ! 10.Est-il très sévère ? Oui !

Vocabulaire

Nyishi : je sais ; je connais.
Oyishi : tu sais ; tu connais .
Ayishi : il (elle ) sait, connaît
Rhuyishi: Nous connaissons, nous savons
Muyishi : Vous savez, connaissez.
Bayishi : ils (elles) savent, ils connaissent.
Kuhanga coudre Rhuyishi : nous savons, connaissons
Kubumba : modeler, faire la poterie.
Mushangi (mi-) : vêtement, habit, étoffe
Mwali wani : ma fille
Mwali wirhu : ma sœur (un garçon parle )
Mwali wawe : ta fille
Mwali wage : sa fille
Mwali wabo : sa sœur (parlant d’un garçon)
Mushinja wani, wirhu : mon frère (une fille parle )
Mushinja wabo : son frère (parlant d’une fille )
Mushinja wage, wabo : son frère (d’une fille )
Kusama : danser
Kuheka : amener, emporter, conduire
-Sungunu : petit, minime, peu
-Kali : sévère, méchant.

ENDEKO YA KALI IKUMI NA NGUMA ONZIEME RENCONTRE

NABWINE J’AI VU

1. Nabwine omuntu agera . 1. J’ai vu un homme passer.
2. Nabwine nyâma agenda. 2. J’ai vu ma mère partir .
3. Rhwabwine larha agaluka 3. Nous avons vu papa rentrer.
4. Nabwine enkafu yahama. 4. J’ai vu une vache sauter.
5. Rhwabwine ecitabu cahya. 5. Nous avons vu un livre brûler .
6. Nabwine abantu bagera. 6. J’ai vu des hommes passer.
7. Nabwine enkafu zahama. 7. j’ai vu des vaches sauter.
8. Rhwabwine ebitabu byahya. 8. Nous avons vu des livres brûler.
9. Nabwine izuba lyashoshoka . 9. J’ai vu le soleil apparaître.
10. Rhwabwine omutuga gwagera. 10. Nous avons vu un véhicule passer.
11. Rhwabwine emituga yagera. 11. Nous avons vu des véhicules passer.

Verbe « Ku-bona »
Iderha ly’akuyemera iderha lya kulahira
Mbwine : je vois Ntabwini : je ne vois pas
Obwine : tu vois Orhabwini : tu ne vois pas
Abwine : il(elle) voit Arhabwini : il (elle ) ne voit pas
Rhubwine : nous voyons Rhurhabwini : nous ne voyons pas
Mubwine : vous voyez Murhabwini : vous ne voyez pas
Babwine : ils (elles) Barhabwini : ils (elles) ne voient pas

Vocabulaire
Kugera : passer (dans le temps et dans l’espace).
Kugeza : faire passer, passer un temps.
Kuhya : être brûlé, être animé (fête), être cuit ( aliment)
Kushoshoka : apparaître ; pointer.
Nkâfu : vache
Citabu : livre
Izuba : soleil Mutuga (mi-) : véhicule

N.B : Arhabona : il ne voit pas « en disant » que quelqu’un est aveugle.

ENDEKO YA KALI IKUMI N`IBIRI DOUZIEME RENCONTRE
KUVUGA OMUNKWA DIRE MERCI

Olwimbo 1
R/ Rhukuvuzire omunkwa , ahee
Nnamahanga muciza w’abakulangalira
Omunkwa , oku minja gawe goshi, Yagirwa
Okonkwa (x2), Bwenene, Bwenene
traduit:
Nous te rendons grâce
Dieu, sauveur des ceux qui t’espèrent
Merci pour tous tes bienfaits,Seigneur
Seigneur, merci bien!
C/ Rhwalungine na Nnawirhu Kristu,
lyo rhulama nka bana, bana ba nda nguma !
R/Okonkwa, okonkwa,bwenene, bwenene (6x)
traduit:
C/Nous sommes unis avec le Christ notre Seigneur
Pour vivre comme les enfants,les enfants d’un même ventre !
R/ Merci, merci, merci bien (6x)

Vocabulaire

Kuvuga omunkwa : remercier, rendre grâce
Nnâmahanga : Dieu (Maître de l’univers).
Muciza : sauveur
Kuciza : sauver.
Minja (substantif) : les bienfaits.
Kulangalira : espérer.
– oshi : tout, entier, complet.
Okonkwa ( vient de okayonkwa) : merci sois beni, que tu allaite.
Yagirwa : Seigneur, Maître, celui sur qui on compte.

ENDEKO YA KALI IKUMI N’ISHARHU TREIZIEME RENCONTRE
Okuyumva ababusi Obéir aux parents

1. Nyâma, naj’isharha ! 1. Maman, je vais jouer, je pars jouer !
2. Bici waj’isharha ? 2. Que vas-tu jouer ?
3. Naj’isharha akabumbu.3. Je vais jouer au foot .
4. Nanga, olinde, abinyu bayisha ! 4. Non, attends, tes copins vont venir.
5. Mpereza (nderhera) amishi g’okunywa. 5. Apporte-moi de l’eau à boire.
6. Go gano (g’agano) larha. 6. En voici papa .
7. Hereza nyoko eyi nsa. 7. Apporte à ta mère cette montre.
8. Ali adeka ebijumbu 8. Elle cuit des patates douces
9. Omuhune enshoho,oyinderhere 9. Demande-lui un sac (e) apporte-le moi.
10. Kwokwo, gendaga osharhe 10. Merci, va alors jouer.

Vocabulaire
Kulinda : attendre
Kuhuuna : demander
Kuhaana : donner
Kuhana: punir
Owinyu : ton prochain, ton copin
Owirhu : mon prochain, mon copain
Owabo : son prochain, son copain
Kuhereza : Passer quelque chose à quelqu’un
Kulerha : apporter, amener
Nshoho : un (petit) sac.
Kulerhera : apporter quelque chose à quelqu’un
Cijumbu ( bi-) : patate douce
Mishi : l’eau, de l’eau
Naj’isharha : (Kuja = aller + kusharha = jouer)
Kunywa : boire
Ono muntu : Cet homme que voici
Kuhêka : emmener
Kuheka : toucher à sa fin, entrer en menopause
Gano masomo : cette école proche de moi
Cino cijumbu : cette patate proche de moi
Kudêka : cuire, faire la cuisine
Zikola nsa inga ? : Quelle heure est –il ?
Nsa : la montre, l’heure

ENDEKO YA KALI IKUMI N’INI QUATORZIEME RENCONTRE

Okurhumika Etre affable (serviable)

1. Mwana, yisha nkudose. 1. Enfant, viens je vais te poser une question
2. Nyereka enjira yaja emwa Buhendwa. 2. Montre-moi le chemin qui mène chez Buhendwa.
3. Mmanyire enjira ci niene ndi aha kà. 3. Je connais le chemin mais je suis, seul à la maison.
4. Omwana ahunire ntakamusiga. 4. L’enfant dort je, ne peut pas le laisser.
5. Ombabalire, nahamagala abana b’omulungu. 5. Excusez-moi, je vais appeler les enfants du voisin.
6. Baba bana barhumisi. 6. Ce sont des enfants affables.
7. Bulonza na Cîza, muyereke oyu mulume enjira. 7. Bulonza et Cîza , montrez à cet homme la route.
8. Ngahi aja ? Emwa Buhendwa. 8. Où va-t-il ? Chez Buhendwa.
9. Neci, rhwamulusa rhunagaluke duba. 9. Oui, nous allons l’accompagner et nous allons rentrer vite.
10. Kwokwo, bira bani ! 10. Merci, mes amis !

Vocabulaire
Kuyereka : montrer
Kumanyisa : faire savoir
Omulungu : voisin, le voisin
Murhumisi (ba-) : obéissant (e)
Kumanya : Savoir, connaître
Kurhumika : être obéissant (e), servir.
Njira : chemin, voie, route à suivre
Mulume : personne de sexe masculin.
Mukazi : personne de sexe féminin (mariée, adulte)
Ci (ci kwone) : mais, cependant
Kuhunira : somnoler (fig. dormir)
Kusiga : laisser, abandonner
Kulusa : accompagner
Kubabalira : pardonner, excuser
Kuja iro (kuj’iro) : dormir
Mwira (bira) : ami
Mwira-kazi : amie

ENDEKO YA KALI IKUMI N’IRHANU QUINZIEME RENCONTRE
Omulala gwani Ma famille

1. Omu mulala gwani (omu mwirhu) rhuba bantu ndarhu. 1. Dans ma famille ( dans notre maison) nous sommes six personnes.
2. Larha na nyâma bo babusi bani. 2. Papa et Maman sont mes parents.
3. Nie, mulumuna wani na bali birhu rhwe bana babo. 3. Moi, mon (petit) frère et mes sœurs nous (sommes) leurs enfants.
4. Ncigwerhe bashakulwe na bamugaka. 4. J’ai encore mes grands- pères et grands-mères.
5. Mushinja wa nyâma ye nyâmalume. 5. Le frère de ma mère est mon oncle maternel.
6. Mwali wabo larha ye nyâmashenge. 6. La sœur de papa est ma tante paternelle
7. Abâna ba nyâmalume bo bazâla bâni. 7. Les enfants de mon oncle maternel sont mes cousin.
8. Abâna ba nyâmashenge nabo bali bazâla bâni. 8. Les enfants de ma tante paternelle eux aussi sont mes cousins.
9. Omu mulala rhweshi rhuzigirana. 9. En famille, tous nous nous aimons.
10. Mwali wirhu akola mukulu. Akola aduga 10. Ma sœur est grande Elle sait déjà préparer le fufu.
11. Anambwire erhi : « Mushinja wani, lya obuntu».11. Elle me dit : « Mon frère mange le fufu ».
12. Rhweshi rhunarhabalane. 12. Tous nous nous entraidons.
13. Ci bwenene amango g’endwala (g’ebizibu).13. Surtout pendant le moment de maladie ( de difficultés).
14. Amango g’endwala ntaye obula owamurhabala. 14. Au moment de maladie personne ne manque le secours (celui qui l’aidera).
15. Okuburhwa kw’omwana guba mwishingo munene. 15. La naissance d’un enfant est une grande joie
16. Hayîsh’iba olusiku lukulu. 16. Il y aura une fête.
17. Rhweshi haguma rhwayîsh’inywa amamvu. 17. Tous ensemble nous boirons de la bière.
18. Ndi rhwarhuma aj’ihamagala munyâma ? 18. Qui enverrons-nous appeler la tante maternelle ?
19. Bisimwa we wayija. 19. Bisimwa c’est toi qui y vas,
20. Ogere n’emwa mularhà. 20. Passe aussi chez l’oncle paternel.

Conjugaison du verbe « Gwerhe » : avoir, tenir, posséder

Kuhamiriza Affirmation
Ngwerhe ecitabu J’ai un livre.
Ogwerhe akalamu Tu as un stylo.
Agwerhe bana babiri Il (elle) a deux enfants.
Rhugwerhe nyumpa ibiri Nous avons deux maisons.
Mugwerhe mutuga muguma Vous avez un véhicule.
Bagwerhe bitabu bisharhu Ils (elles) ont trois livres

Kulahira Négation

Ntagwerhi citabu Je n’ai pas de livre.
Orhagwerhi kalamu Tu n’a pas de stylo.
Arhagwerhi bici Il (elle) n’a rien.
Rhurhagwerhi nyumpa ibiri Nous n’avons pas deux maisons.
Murhagwerhi mutuga Vous n’avez pas de véhicule.
Barhagwerhi bitabu Ils (elles) n’ont pas de livre.

Conjugaison du verbe – JIRA » : faire, avoir, posséder.

Iderha lya kuyemera Forme affirmative

Njira ensirha : J’ai un chapeau. Rhujira ensirha : Nous avons des chapeaux
Ojira ikoti : Tu as une veste. Mujira amakoti : vous avez des vestes
Ajira ecikwembe : Il a un pagne. Bajira ebikwembe : Ils ont des pagnes

Iderha lya kulahira Forme négative

Ntajira nsirha. Je n’ai pas de chapeau.
Orhajira ikoti. Tu n’a pas de veste.
Arhajira cikwembe. Il (elle) n’a pas de pagne
Rhurhajira nsirha. Nous n’avons pas de chapeau
Murhajira makoti. Vous n’avez pas de vestes
Barhajira bikwembe. Ils (elles) n’ont pas de pagnes

FORME MODALE avec infixe « CI » dans le verbe – GWERHE 1

Iderha lya kuyemera : Forme affirmative

Ncigwerhe ababusi bani. J’ai encore mes parents.
Ocigwerhe akabemba. Tu as encore des arachides.
Acigwerhe enshogo. Il (elle) a encore des condiments.
Rhucigwerhe shakulwe. Nous avons encore notre grand-père.
Mucigwerhe ensabuni. Vous avez encore du savon.
Bacigwerhe ababusi babo.Ils (elles) ont encore leurs parents.

Négation :
Ntacigwerhi buntu. Je n’ai plus de « ugali » fufu.
Orhacigwerhi buntu. Tu n’a plus de « fufu »
Arhacigwerhi nshogo. Il (elele) n’a plus de condiment
Rhurhacigwerhi makuta Nous n’avons plus de l’argent
Murhacigwerhi nsabuni. Vous n’avez plus de savon
Barhacigweri nshogo. Ils (elles ) n’ont plus de condiment.

FORME PRONOMINALE
Ndi nacikalaba. Je me lave.
Ndi nacishuka. Je me lave.
Oli wacitwa enyunu. Tu te coupe les ongles.
Ali acisinda amaga. Il se récure les pieds.
Rhuli rhwacikalaba. Nous nous lavons.
Muli mwacishuka. Vous vous lavez.
Bali bacisinda amaga. Ils se récurent les pieds.
Ocibwike obulangeti. Couvre – toi de la couverture.

ENDEKO YA KALI IKUMI NA NDARHU SEIZIEME RENCONTRE
Omubiri gw’omuntu Le corps humain

1. Omubiri gw’omuntu guba muguma 1. Le corps humain est un
2. Ebirumbu by’omubiri biba binji. 2. Les membres (parties) du sont nombreux (plusieurs)
3. Abantu babà banji omu igulu. 3. Les hommes sont nombreux sur terre.
4. Ngasi muntu ajira mûka muguma. 4. Chaque homme a une âme (esprit).
5. Rhulole omubiri gwirhu. 5. Regardons notre corps.
6.Rhuganje ebirumbu. 6. Comptons les membres (parties).
7. Hali irhwe, ecifuba, amagulu n’amaboko 7.Il y a la tête ; le tronc et les membres(jambes et bras.
8.Irhwe,libakwo:emviri,amasu,akanwa,amarhwiri,amazulu,endedu,amarhama… 8.Sur la tête, il y a:les cheveux,les yeux,la bouche,les oreilles,le nez,le menton,les joues …
9. Hali isu liryo n’elirembe.9. Il y a l’œil droit et(l’œil) gauche.
10. Hali irhwiri liryo n’elirembe. 10. Il y a l’oreille droite et la gauche.
11. Hali irhama liryo n’elirembe. 11. Il y a la joue droite et la gauche.
12. Akanwa kaba kaguma ci kabamwo mino manji na lulimi luguma. 12. La bouche est une mais dedans il y a plusieurs dents et une langue.
13. Igosi lyo lilunganya irhwe oku cifuba.13. C’est le coup qui relie la tête au tronc.
14. Ecifuba cibakwo amugongo, akameme n’enda. 14. Le tronc comprend le dos, la poitrine et l’abdomen.
15. Amaboko gaba abiri : okulyo n’okulembe. 15. Il y a deux bras : le bras droite et le bras gauche.
16. Okuboko kubakwo enfune n’eminwe. 16. Sur le bras il y a la main et les doigts.
17. Ngasi munwe gubakwo olunu 17. Sur chaque doigt il y a un ongle.
18. Ecirhugo, engafula, n’ecigasha zo njingo nnene z’okuboko. 18. L’épaule, le coude et le poignet sont les grandes articulations du bras.
19. Amagulu gaba abiri : okulyo n’okulembe 19. Il y a deux jambes : la droite et la gauche.
20. (Ebirumbu) Ebigabi by’okugulu ebi : ihiji, ecibero, idwi, enfundo, akansisira, olushando, amano… 20. Voici les parties du membre inférieur : la fesse, la cuisse, le genou, le mollet, la cheville, la plante du pied, les orteils…

Vocabulaire
Mubiri (mi-) : le corps
Cirumbu (bi-) : membre, partie.
Ngasi : chaque
Irhwe : la tête/marhwe : les têtes
Kugulu (ma-) : jambe, pied.
Mviri (mviri) : cheveux
Kanwa (rhu-) bouche
Irhwiri/kurhwiri (ma-) : oreille
Ndedu (ndedu) : le menton
Igosi (ma-) : le coup
Mugongo (mi-) : dos
– lyo : droit
– lembe : gauche
Igulu : la terre, le monde.
Kuganja : compter, calculer.
Cifuba (bi-) : poitrine
Kuboko (ma-) : bras.
Isu (ma-) : œil
Oku kanwa : sur les lèvres.
Izulu (ma-) : le nez
Irhama (ma-) : joue
Kulunganya/kuhumanya/ kulungika : relier
Kameme (rhu-) : poitrine
Munwe (mi) : doigt
Nfune (nfune) : main (s).
Lunu (nyunu) : ongle (ongles)
Ngafula (ngafula) : coude (coudes).
Njingo (njingo) : articulation (s).
Cibero (bi) : cuisse
Nfundo (nfundo) : mollet
Lushando (nshando) : plante du pied.
Cirhugo (bi-) : épaule (s)
Cigasha (bi-) : poignet (s).
Ihiji (ma-) : fesse (s).
Idwi (ma) : genou (x).
Kansisira (rhu-) : cheville
Ino (ma-) : orteil (s)

Grammaire : LE NOM (substantif)
Le nom se compose d’un radical et d’un préfixe. Le radical ne change pas. Seul le préfixe change pour montrer si le nom est au singulier ou au pluriel. Les noms se groupent en classes.
Exemples
Singulier Pluriel
Mu-ntu bantu personne humaine
Mu-lume balume personne de sexe masculin
Mu-kazi bakazi personne de sexe féminin
n-kafu nkafu vache
n-dedu ndedu menton
n-fune nfune paume de main
lu-nu nyunu ongle
lu-shogo nshogo légume, condiment
lu-shando nshando plante de pied
bu-fumu mafumu médicament
bu-ntu mantu boule de fufu, boule de ugali
bu-la mala intestin
ka-nwa rhunwa bouche
ka-rhi rhurhi baton
ka-lamu rhulamu stylo
Mu-nwe minwe doigt
Mu-gongo migongo dos
Mu-biri mibiri corps
ci-jumbu bijumbu patate
ca-ki byaki craie
ci-rumbu birumbu membre, partie du corps
i-su masu oeil
i-zulu mazulu nez
i-rhama marhama joue
ku-boko maboko bras, membre supérieur
ku-gulu magulu jambe, membre inférieur
ku-rhwiri marhwiri oreille
hi-nyama rhunyama petit morceau de viande, viande
hi-tabu rhutabu petit livre
hya-na rhwana petit enfant en sens diminutif

ENDEKO-YA KALI IKUMI NA NDA DIX-SEPTIEME RENCONTRE
Okuganja Compter

Classe sing. (Mu) pl. (Ba)
Muntu muguma
Bantu babiri
Bantu basharhu
Bantu bani
Bantu barhanu
Bantu ndarhu
Bantu nda
Bantu munani
Bantu mwenda
Bantu ikumi
Bantu ikumi na muguma
Bantu ikumi na babiri
Bantu ikumi na basharhu
Bantu ikumi na bani
Bantu ikumi na barhanu
Bantu ikumi na ndarhu
Bantu ikumi na nda
Bantu ikumi na munani
Bantu ikumi na mwenda
Bantu makumi abiri
Bantu makumi abiri na muguma
Bantu makumi abiri na babiri
Bantu makumi abiri na basharhu
Traduit:
Un homme
Deux hommes
Trois hommes
Quatre hommes
Cinq hommes
Six hommes
Sept hommes
Huit hommes
Neuf hommes
Dix hommes (ou personnes)
Onze personnes (hommes)
Douze personnes (hommes)
Treize personnes (hommes)
Quatorze personnes (hommes)
Quinze hommes
Seize personnes
dix-sept personnes
dix huit personnes
dix neuf personnes
vingt personnes
vingt et une personnes
vingt-deux personnes
vingt-trois personnes
suite:
Bantu makumi abiri na bani
Bantu makumi abiri na barhanu
Bantu makumi abiri na ndarhu
Bantu makumi abiri na nda
Bantu makumi abiri na munani
Bantu makumi abiri na mwenda
Bantu makumi asharhu
Bantu makumi asharhu na muguma
Bantu makumi asharhu na babiri
Bantu makumi asharhu na basharhu
Bantu makumi asharhu na bani
Bantu makumi asharhu na barhanu
Bantu makumi asharhu na ndarhu
Bantu makumi asharhu na nda
Bantu makumi asharhu na munani
Bantu makumi asharhu na mwenda
Bantu makumi ani
Bantu makumi arhanu
Bantu makumi gali ndarhu
Bantu makumi gali nda
Bantu makumi gali munani
Bantu makumi gali mwenda
Bantu igana
traduit:
Vingt-quatre personnes
Vingt-cinq personnes
Vingt six personnes
Vingt-sept personnes
Vingt-huit personnes
Vingt-neuf personnes
Trente personnes
Trente et une personnes
Trente deux personnes
Trente trois personnes
Trente quatre personnes
Trente cinq personnes
Trente six personnes
Trente sept personnes
Trente huit personnes
Trente neuf personnes
Quarante personnes
Cinquante personnes
Soixante personnes
Soixante-dix personnes
Quatre vingt personnes
Quatre-vingt dix personnes
Cent personnes

Classe sing. (Mu) pl. (Mi)
Munwe muguma
Minwe ibiri
Minwe isharhu
Minwe ini
Minwe irhanu
Minwe ndarhu
Minwe nda
Minwe munani
Minwe mwenda
Minwe ikumi
Minwe ikumi na muguma
Minwe ikumi n’ibiri
Minwe ikumi n’isharhu
Minwe ikumi n’ini
Minwe ikumi n’irhanu
Minwe ikumi na ndarhu
Minwe ikumi na nda
Minwe ikumi na munani
Minwe ikumi na mwenda
Minwe makumi abiri
Minwe makumi abiri na muguma
Classe sing. N pl. N
Nyumpa nguma
Nyumpa ibiri
Nyumpa isharhu
Nyumpa ini
Nyumpa irhanu
Nyumpa ndarhu
Nyumpa nda
Nyumpa munani
Nyumpa mwenda
Nyumpa ikumi
Nyumpa ikumi na nguma

Classe sing. « Ci » pl. « Bi »
Citabu ciguma
Bitabu bibiri
Bitabu bisharhu
Bitabu bini
Bitabu birhanu
Bitabu ndarhu
Bitabu nda
Bitabu munani
Bitabu mwenda
Bitabu ikumi
Bitabu ikumi na ciguma
Bitabu ikumi na bibiri
Bitabu ikumi na bisharhu
Bitabu ikumi na bini
Bitabu ikumi na bisharhu
Bitabu ikumi na ndarhu

Classe sing. « I » pl. « Ma »
Isu liguma
Masu abiri
Masu asharhu
Masu ani
Masu arhanu
Masu ndarhu
Masu nda
Masu munani
Masu mwenda
Masu ikumi
Masu ikumi na liguma
Masu ikumi n’abiri
Masu ikumi n’asharhu
Masu ikumi n’ani
Masu ikumi n’arhanu
Masu makumi abiri
Masu makumi abiri na liguma

Iji liguma
Maji abiri
Maji asharhu
Maji ani
Maji arhanu
Maji ndarhu
Maji nda

Classe sing. « Lu » pl. « N »
Lunu luguma
Nyunu ibiri
Nyunu isharhu
Nyunu ini
Nyunu irhanu

Classe sing. « Bu » pl. « Ma »
Bufumu buguma
Mafumu abiri
Mafumu asharhu
Mafumu ani
Mafumu arhanu

Classe sing. « Ku » pl. « Ma »
Kuboko kuguma
Maboko abiri
Maboko asharhu
Maboko ani
Maboko arhanu

Classe sing. « Ka » pl. « Rhu »
Kabutura kaguma
Rhubutura rhubiri
Rhubutura rhusharhu
Rhubutura rhuni
Rhubutura rhurhanu
Classe sing. « Hi » diminutif pl. « Rhu »
Hitabu higuma
Rhutabu rhubiri
Rhutabu rhusharhu
Rhutabu rhuni
Rhutabu rhurhanu

Adjectifs numéraux cardinaux
– guma : 1
– biri : 2
– sharhu : 3
– ni : 4
– rhanu : 5
ndarhu : 6
nda : 7
munani : 8
mwenda : 9
ikumi : 10
ikumi na – guma : ll
ikumi na – biri : 12
ikumi na – sharhu : 13
ikumi na – ni : 14
ikumi na – rhanu : 15
ikumi na ndarhu: 16
ikumi na nda :17
ikumi na munani :18
ikumi na mwenda :19
makumi abiri : 20
makumi asharhu : 30
makumi ani : 40
makumi arhanu : 50
makumi gali ndarhu : 60
makumi gali nda :70
Makumi gali munani : 80
makumi gali mwenda : 90
igana : 100
cihumbi :1000
bihumbi bibiri : 2000

Trduction de la classe sing. « Mu » pl. « Mi » pour les etres inanimés
Un doigt munwe muguma
Deux doigts: minwe ibiri (minw’ibiri)
Trois doigts: minwe isharhu (minw’isharhu)
Quatre doigts
Cinq doigts
Six doigts
Sept doigts
Huit doigts
Neuf doigts
Dix doigts
Onze doigts
Douze doigts
Treize doigts
Quatorze doigts
Quinze doigts
Seize doigts
Dix-sept doigts
Dix-huit doigts
Dix-neuf doigts
Vingt doigts
Vingt et un doigts

trduction classe sing « n » pl. « n »
Une maison : nyumpa nguma
Deux maisons : nyumpa ibiri (nyump’ibiri)
Trois maisons: nyumpa isharhu (nyump’isharhu)
Quatre maisons
Cinq maisons
Six maisons
Sept maisons
Huit maisons
Neuf maisons
Dix maisons
Onze maisons

traduction classe sing. « ci » pl. « bi »
Un livre: citabu ciguma
Deux livres: bitabu bibiri
Trois livres
Quatre livres
Cinq livres
Six livres
Sept livres
Huit livres
Neuf livres
Dix livres
Onze livres
Douze livres
Treize livres
Quatorze livres
Quinze livres
Seize livres

traduction classe sing. « i » pl. « ma »
Un œil: isu liguma
Deux yeux: masu gabiri (masw’abiri)
Trois yeux: masu gasharhu (masw’asharhu)
Quatre yeux: masu gani(masw’ani)
Cinq yeux: masu garhanu (masw’arhanu)
Six yeux: masu ndarhu
Sept yeux: masu nda
Huit yeux: masu munani
Neuf yeux: masu mwenda
Dix yeux: masu ikumi (masw’ikumi)
Onze yeux: masu ikumi na liguma (masw’ikumi na liguma)
Douze yeux: masu ikumi na gabiri (masw’ikumi n’abiri)
Treize yeux
Quatorze yeux
Quinze yeux
Vingt yeux
Vingt et un yeux

Un œuf: iji liguma
Deux œufs : maji gabiri, abiri
Trois œufs
Quatre œufs
Cinq œufs
Six œufs
Sept œufs

traduction classe sing. « lu » pl. « n »
Un ongle: lunu luguma
Deux ongles: nyunu ibiri
Trois ongles
Quatre ongles
Cinq ongles

traduction classe sing. « bu » pl. « ma »
Un remède: bufumu buguma
Deux remèdes( médicaments): mafumu abiri
Trois médicaments: mafumu asharhu
Quatre médicaments
Cinq médicaments

traduction classe sing. « ku » pl. « ma »
Un bras: kuboko kuguma
Deux bras (ou deux mains): maboko abiri
Trois bras
Quatre bras
Cinq bras

traduction classe sing. « ka » pl. « rhu »
Une culotte: kabutura kaguma
Deux culottes. rhubutura rhubiri
Trois culottes
Quatre culottes
Cinq culottes

traduction classe sing « hi » diminutif pl. « rhu »
Un petit livre (diminutif ): hitabu higuma.
Deux petits livres: rhutabu rhubiri
Trois petits livres
Quatre petits livres
Cinq petits livres

un: – guma
deux: – biri
trois: – sharhu
quatre: -ni
cinq: -rhanu
six: ndarhu
sept: nda
huit: munani
neuf: mwenda
dix: ikumi
onze: ikumi na -guma
douze: ikumi na -biri
treize: ikumi na -sharhu
quatorze: ikumi na -ni
quinze: ikumi na – rhanu
seize: ikumi na ndarhu
dix-sept: ikumi na nda
dix-huit: ikumi na munani
dix-neuf: ikumi na mwenda
vingt: makumi abiri
trente: makumi asharhu
quarante: makumi ani
cinquante: makumi arhanu
soixante: makumi gali ndarhu
soixante-dix (septante): makumi gali nda
quatre-vingts: makumi gali munani
quatre-vingt-dix: makumi gali mwenda
cent: igana
mille: cihumbi
deux mille: bihumbi bibiri

Page culturelle : la signification des noms bashi

Ecoutez la bande :
Lecture dans Abbé KAGARAGU NTABAZA, Abasheke 6. Nabarhamire, LIBREZA Bukavu 1979 présentation §2. 1(Babunga) …………112 (Cûma)

ENDEKO YA KALI IKUMI NA MUNANI DIX-HUITIEME RENCONTRE
Amango Le temps
1. Njo nabwine Kahyahya 1. Hier j’ai vu Kahyahya
2. Ngahi wamubonaga ? 2. Où est ce que tu l’a vu ?
3. Namurhimanyire omu mulimbwa
aha burhambi bw’amasomo girhu 3. Je l’ai rencontré
sur la route à côté de notre école.
4. Mpu ngahi ajaga ? 4. Où allait-il ?
5. Ntamanyiri, ntamudosagya ! 5. Je ne sais pas, je ne lui ait pas poser la question !
6. Ene kandi namamuboma ! 6. Aujourd’hui encore je l’ai vu !
7. Lero namadosa nti ngahi aja ! 7. Cette fois je lui ai demandé où il allait (va)
8. Amaderha mpu aj’ihuna omukolo oku S.N.E.L 8. Il a dit qu’il allait solliciter un emploi à la S.N.E.L
9. K’ayusize amasomo ? 9. A-t-il terminé les études ?
10. Neci ali nsiku nyinji alonza omukolo. 10. Il y a longtemps qu’il cherche un emploi
11. Irhondo nkamubona namuha amaruba gage. 11. Demain si je le vois
je lui donnerai sa lettre.
12. Sezi mmubona na mûshi ! 12. Je le vois le matin et vers midi
13. Nnamubone nagenda, kandi mmubone nagaluka ! 13. Je le vis quand je pars et quand je rentre (rentrant).
14. Olusiku lubamwo omûshi n’obudufu. 14. Le jour comprend la journée et la nuit.
15. Omûshi gubamwo esezi n’ebijingo. 15. La journée comprend le matin et le soir
16. Omûshi (omulegerege) gubamwo nsa 12! 16. La journée contient douze heures
17. Obudufu bubamwo nsa ikumi n’ ibiri . 17. La nuit compte douze heures
18. Nsiku nda gwo mugobe. 18. Sept jours c’ est la semaine.
19. Migobe ini gwo mwezi. 19. Quatre semaines c’ est un mois
20. Omwezi gubamwo nsiku makumi asharhu . 20. Un mois comprend trente jours
21. Myezi (miezi) 12 gwo mwaka . 21. Douze mois c’ est l’ année
22. Omwaka gubamwo ecanda n’ empondo. 22. L’année comprend une saison sèche et une saison de pluie.
23. Amango g’ enkuba yo mpondo. 23. Le temps de pluie c’est « mpondo »
24. Amango g’ izuba co canda. 24. Le temps du soleil c’est « canda »

Vocabulaire
*Singulier
Njo : hier
Ene : aujourd’hui
Irhondo : demain
Sezi : le matin
aha sezi : demain
Lusiku : jour
Bijingo : le soir
aha bijingo : ce soir
Lero : cette fois-ci
Budufu : la nuit
Mûshi : la journée
Mugobe : semaine
Mwaka : l’année
Canda : saison sèche
Mukolo: travail
Mûshi: journée
Mugobe: semaine
Mwezi: mois
Mwaka: année
Lusiku: jour
Budufu: nuit
nkuba: pluie
Mulimbwa: route

*Pluriel

Mikolo: travaux
Myushi: journées
Migobe: semaines
Myezi (miezi): mois au pluriel
Myaka (miaka): années
Nsiku: jours
Madufu: nuits
nkuba: pluies
Mirimbwa: routes

ENDEKO YA KALI IKUMI NA MWENDA DIX- NEUVIEME RENCONTRE
Enkuba La pluie

1. Irhondo enkuba yania.
2. Namabona ebitu biri binji oku nkuba (e malunga)
3. K’enyenyezi ziri zaboneka,
4. Nanga, ebitu bizibwikire.
5. Nafuzire ikoti lyani n’elya mulumuna wani.
6. Rhurhamanyiri erhi amakoti gayuma.
7. Enkuba ekarhubugana omu masomo rhunaberemwo.
8. Ci rhurhakaciyumva ebi omwigiriza aderha !
9. Enkuba ejira olubi lunji oku ma njanja.
10. Enkuba ekarhubugana omu njira rhunayambale amakoti.
11. Rhunabone omugezi gwahulula.
12. Abantu banalibirhe baj’iyegema.
13. Emituga enashahize amishi g’ebidêka.
14. Larha arhuhanzize okulabarha omu bidêka nk’enkuba eri yalaza.
15. Ehikemezo n’omukungulo byo bimanyisha abantu oku enkuba eri hofi !
16.Abayanisire emishangi banayiyanule
17. Abali omu mashwa banalibirhire omu nyumpa.
18. Hali amango etunga erhananieParfois

Traduction
1. Demain il va pleuvoir.
2. Je vois qu’il y a beaucoup de nuages au ciel.
3. Est-ce que les étoiles apparaissent
4. Non, les nuages les couvrent.
5. J’ai nettoyé mon imperméable et celui de mon frère (ma sœur).
6. Nous ne savons pas si nos imperméables seront secs
7. Si la pluie nous rencontre en classe nous y restons.
8. Mais nous ne pouvons plus entendre ce que l’enseignent dit !
9. La pluie fait beaucoup de bruit sur les tôles.
10. Si la pluie nous rencontre en route nous portons les imperméables
11. Nous voyons l’eau ruisseler.
12. Les gens courent pour s’abriter.
13. Les véhicules éclaboussent avec l’eau des flaques (d’eau)
14. Papa nous a interdit de marcher dans des flaques d’eau quand il tonne.
15. L’éclair et le grondement avertissent les gens qu’il va bientôt pleuvoir.
16. Ceux qui sèchent les habits les rentrent.
17. Ceux qui sont au champ courent à (dans) la maison.
18.il ménace de pleuvoir sans qu’il pleuve.

Vocabulaire
Nkuba : la pluie
Enkuba yânia : il va pleuvoir
Citu (bi-) : nuage
Oku nkuba : au ciel, le firmament
Kuboneka : être visible (vu)
Kubonekana : être trouvable
Kufula : faire la lessive
Kuyuma : être séché
Kuyanika: exposer au soleil pour sécher
kuyumya
kubugana : rencontrer
irunga (malunga) : le ciel (cieux)
lubi (lubi) : bruit
mugezi : eau de ruissellement, torrent
kuhulula : couler ; ruisseler
kuyegema : s’abriter
kushahiza : jeter de l’eau sur
cîdeka (bi-) : flaque d’eau
kuhanza : interdire
kulabarha : piétiner
kulaza : tonner
hikemezo : éclair

Rappel classe sing. « n » pl. « n »
Nkuba
Nyenyezi
Nyumpa
Ngoko
Njoka
Nkafu
Mpene
Nfuka
Nfuko
Mpongo
Mbogo
Nshogo
Nshenga
Nshènge
Mpanzi
Nkwale
Kukungula : gronder (en parlant de la pluie)
Kuyanula : remettre à la maison ce que l’on sèche au soleil
Ishwa (ma-) : champ
Kutunga : menacer (en parlant de la pluie) soutenir d’un pilier
Njo : hier ;
Mwakainjo (mwak’injo): l’année passée.
Lishinjo : avant-hier
Irhondo : demain
Mwaka irhondo : l’année prochaine
Lisirhondo : après-demain
Irhondo sezi : demain matin
Irhondo bijingo : demain soir

Pluriel
Nkuba : pluies
Nyenyezi : les étoiles
Nyumpa : les maisons
Ngoko : les poules
Njoka : les serpents
Nkafu : les vaches
Mpene : les chèvres
Nfuka : les houes
Nfuko : les taupes
Mpongo : les antilopes
Mbogo : les buffles
Nshogo : les légumes
Nshenga : l’ivraie
Nshènge : les sangliers
Mpanzi : les taureaux
Nkwale : les perdrix

Page culturelle (suite) : signification des noms bashi
Ganywamulume … Lwanwa. KAGARAGU, Abasheka 6 p. 12-18.

ENDEKO YA KALI MAKUMI ABIRI VINGTIEME RENCONTRE
Ebimole Les luminaires
1. Izuba libasha mûshi. 1. Le soleil brille pendant le jour.
2. Omwezi gubasha budufu. 2. La lune éclaire pendant la nuit
3. Hali amango omwezi guboneka n’amango gurhaboneka. 3. Il y a des périodes où la lune est visible et des périodes où elle est invisible.
4. Enyenyezi ziboneka ngasi budufu. 4. Les étoiles apparaissent chaque nuit.
5. Omwizizi gunabe munji. 5. Alors il fait très sombre.
6. Kurhenga mira abantu bacîyirizize. 6. Depuis longtemps les gens ont étudié
7. Kurhi balwisa omwizizi n’emboho. 7. Comment lutter contre l’obscurité et le froid.
8. Burhanzi abantu bamanya okukolesa omuliro. 8. D’abord les hommes ont su utiliser le feu.
9. Omuliro gugwerhe makwanane manji. 9. Le feu a beaucoup d’utilité.
10. Okumoleka, okukaluka, n’okudeka. 10. Éclairer, se réchauffer et cuire.
11. Buno abantu bagwerhe obundi bulyo. 11. Actuellement on a un autre moyen
12. bw’okulwisa omwizizi n’okudêka. 12. de lutter contre l’obscurité et cuire.
13. Yo elektriki ekolesibwa muli mikolo minji. 13. C’est l’électricité qu’on utilise dans beaucoup de travaux.
14. Elektriki enakolesibwe aha kâ omu mikolo ya ngasi lubero n’okumoleka omulimbwa. 14. L’électricité est utilisée à la maison dans divers travaux et (dans) l’éclairage de la route.
15. Elektriki enakolesibwe omu luzini omu mikolo minene y’okutula ebyuma n’ebirugu bya ngasi lubero. 15. L’électricité est utilisée à l’usine dans les grands travaux de forge et de produire divers objets.
16. Abantu b’omu cishagala barhajira elektriki.16. Les gens du village n’ont pas d’électricité.
17. Banakolese ebindi bimole by’okufumbarhwa erhi kumanikwa omu nyumpa. 17. Ils utilisent les autres lampes portatives (tenables à la main), lampadaires dans la maison.
18. Nk’omwezi gwabasha banashagaluke. 18.Quand la lune éclaire ils sont très contents.

Vocabulaire
Izuba (ma) : le soleil
Kubasha : éclairer ; briller (soleil)
Nyenyezi : étoile
Mwizizi : ténèbre ; obscurité
Kucîyigiriza : apprendre ; étudier
Lubero : sorte; espèce; (pluriel : mabero)
Cishagala : village, ville
Cimole : un foyer de lumière
Kufumbarha : tenir à la main
Kumanika : pendre
Kulwa : combattre
Kulwisa : combattre ; lutter contre
Mboho : le froid
Kukolesa : utiliser ; faire travailler
Mukolo (mi-) : travail ; emploi
Aha kâ : à la maison (plus général)
Oku kâ : sur une contrée habitée.
-e kâ : domestique (animal)
Nka (conjonction) : lorsque ; si
Erhi (conjonction) : lorsque, ou bien , quand , particule qui introduit un discours direct dans la narration

ENDEKO YA KALI MAKUMI ABIRI NA NGUMA VINGT ET UNIEME RENCONTRE
Emikolo Les travaux, les professions

1. Emikolo eba minji, hali emikolo ya ngasi lubero.
2. Hali emikolo ngasi muntu akahasha.
3. Hali emikolo ehunyire obulenga n’okucîrheganya bwenene omu masomo.
4. Emikolo ya ngasi lusiku aha kâ : okushuka enyumpa, okudoma amishi ah’ iriba, okuhya jira engo, okufula (kushuka) emishangi, okudêka ebiryo, okuhinga ehishwa hisungunu.
5. Haligi n’ emikolo midarhi ehunyire obulenga.
6. Burhanzi n’emikolo midarhi yakag’iyigwa omu mulala : kuba mutuzi, mubumbi, mubinji, mukonda mbala
7. Buno eyo mikolo ekwanine eka yigwa omu masomo.
8. Okuba mutuzi kurhali kwa boshi.
9. Okuba muzuzi kurhali kwa boshi.
10. Okuba mwalimu kurhali kwa boshi.
11. Okuba munganga kurhali kwa boshi.
12. Okuba mudahwa kurhali kwa boshi.
13. Omutuzi anatule akere, omugushu n’enfuka.
14. Ngasi mukolo gugwerhe amakwanane oku cihugo coshi.
15. Omubumbi anabumbe enyungu, ennoga.
16. Omubinji anabinja enambi, entebe n’enyumvi.
17. Omu cishagala bantu banji bahinga.
18. Omu cizungu bantu banji barhimbula, abandi bakola omu luzini.
19. Abarhegesi bakola omu biro (bureau).
20. Abana b’amasomo bayîgirira ngasi lusiku

traduction:
1. Les travaux sont nombreux il y a des travaux de toutes sortes.
2. Il y a des travaux que tout homme peut.
3. Il y a des travaux qui demandent ingéniosité et formation … à l’école.
4. Les travaux quotidiens à la maison : nettoyer la maison, puiser de l’eau à la source, balayer la cour, faire la lessive, cuisiner, cultiver (dans) le petit champ (le jardin).
5. Il y a aussi des travaux difficiles qui demandent ingéniosité.
6. Autrefois même ces travaux durs s’apprenaient en famille : être forgeron, potier, menuisier, bûcheron.
7. Maintenant ces travaux conviennent d’être appris à l’école.
8. Etre forgeron n’est pas pour tous.
9. Etre juge n’est pas pour tout le monde.
10. Etre enseignant n’est pas pour tous.
11. Etre médecin n’est pas pour tous.
12. Etre prêtre n’est pas pour tous.
13. Le forgeron produit des couteaux, des machettes et des houes.
14. Chaque profession est utile pour tou le pays.
15. Le potier modèle des pots, des marmites en céramique.
16. Le menuisier fabrique des ustensiles en bois, des chaises et des portes.
17. Au village, beaucoup de personnes cultivent.
18. En ville, beaucoup font du commerce, d’autres travaillent à l’usine
19. Les administrateurs, fonctionnaires se l’Etat au bureau.
20. Les enfants scolarisés étudient chaque jour.

VOCABULAIRE
Mukolo (mi-) : travail ; emploi
Kukola : travailler
Ngasi : chaque
Kuhasha : pouvoir, être à mesure de faire, être capable.
Kuhûna : demander, exiger, poser une condition
Bulenga : Habileté, ingéniosité.
Kurheganya : préparer, apprêter
Kucirheganya : se préparer
Kushuka : nettoyer
Kudôma : puiser
Kurhimbula ; faire du commerce

ENDEKO YA KALI MAKUMI ABIRI N’IBIRI
Kân’ahinga bo n’ishe…

1. Kan’ahinga bo n’ishe, mpu ogw’ ishe gwo mwoji, gwo na mwangu.

2. Omwana naye kukola akola oku anahashire, nk’oyu kan’ahinga bo n’ishe 
3. Arhankayorha kwone anakola abona.
4. Omulezi w’okuli anakazirheganyiza omwana emikolo mitya minji ankahashi yukiriza.
5. Omwana arhaciri munyi :
6. Ka mmuyigrizagye okutamala n’okuyandala.

7. Irhondo erhi nkola namurhabâla , agendere yene oku cirhebo.
8. Hano kugera nsiku , aje- akulumba
9. N’orhuboko n’orhugulu rhw’ ecikenyu,
10. Akulikire bakulu bage aha mbuga.
11. Na ntyo na ntyo alinde akana enjingo ».(olole muli Bakonkwa I, 28).
12. Okwo kurhangi zibuhya omwana kumurheganya oku mikolo ayerekire : okudôma, okushênya, okuyabula ebintu, kuhika ahike aha kuhinga bo n’ishe, n’eyage nfuka, n’ogwage mugushu.

13. Amanye akarhangirira
aha kuderha mpu ogw’ishe gwo mwoji, gwo na mwangu”.
14. Omwana, okuhinga bo n’ishe, kwo kwali burhanzi. Erhi amasomo ciru garhalorhagwa kwo kunyi 

15. Obu gàyishire, enâma zigashânne.

16. Gwo gukola mukolo gwa Karumerume mugala w’ishe, gwo na mukolo gwa hyali hyabo hi Bujankwi.
17. Ngasi lusiku, aha bucêra n’aha buyirira : omwana omu masomo na mwalimu, omwana omu’isomo lya zero, omwana omu’isomo lirhanzi … omu kali ndarhu, omwana omu segonderi jugujwa, omwana omu université
nk’ayihashire .

18. Mâshi, mâshi oyu mwana ahinge anafuluke.
19. Ye rhweshi rhulangalire.
20. Amasomo gamukubûle
21. bira byoshi biyorha nka nshênga, nka mushadu, nka mburho mbi, birhengemurhima gwage.
22. Afume omurhima gw’obushambo ; afume omurhima gw’obwamaganwa ; afume omurhima gw’obudambi ;
afume omurhima
gw’obunywesi na ngasi
gundi mubi.

23. Ayushûke n’engeso nyinja :
ezikwanine ababusi n’omulala gwage ; ezikwanine olugo n’ecihugo aburhwamwo ; ezikwanine omuhigo gwa Nnâmahanga kuli ye.

13. Le forgeron fabrique couteau, machette et houe.
14. Chaque métier est utile pour tout le pays.
15. Le potier modèle des pots, marmites.
16. Le menuisier fabriqque gobelets, siéges et portes.
17. Au village beaucoup de gens cultivent.
18. En ville beaucoup de gens font du commerce, les autres travaillent l’ usine
19. Les administrateurs travaillent au bureau.
20. Les élèves étudient chaque jour.

Iriba (ma-)) : source (fig.= origine)
Kuhyajira : balayer
Kufula : faire la lessive
Kuhinga : cultiver, faire un champ.
Burhanzi : premièrement, d’abord, autrefois
Kandi : encore, encore une fois
Buno : maintenant, actuellement
Kukwanana : convenir
Makwanane : (toujours au pluriel) : utilité
Cihugo (bi-) : pays
Nyungu : pot, marmite
Nyûngu : courges, les augures
Cizungu (bi) : ville et toute la civilisation qu’elle apporte.

VINGT-DEUXIEME RENCONTRE
« Travailler avec compétence et à la mesure de sa force »

1. Un enfant qui travaille (au champ) avec son père croit que la machette du père est plus tranchante et légère.
2. L’enfant aussi travaille selon sa capacité, comme ce kan’ahinga bo n’ishe
3. Il ne peut pas rester oisif à l’âge de raison.
4. Un vrai éducateur prépare pour l’enfant des petits travaux (bons) qu’il peut accomplir (réaliser).
5. L’enfant n’est plus petit.
6. Que je lui apprenne à s’asseoir et à marcher à quatre pattes
7. Demain (bientôt) je vais l’aider à marcher lui-même s’appuyant au mur.
8. Après quelques jours, il part-tombant
9. Avec des bras et des jambes fragiles.
10. Il suit ses grands frères à l’exterieur.
11. Ainsi de suite jusqu’à avoir des articulations solides. (cf. Bakonkwa I, 28)
12. Ce fait de fortifier d’abord les articulations, c’est le préparer aux travaux auxquel il doit, s’attendre … garder les animaux jusqu’à travailler avec son père avec sa propre houe, avec sa propre machette.
13. Qu’il ne commence pas par dire que la machette de son père est plus tranchante et plus légère.
14. Auparavant, travailler avec son père était d’usage (convenable). A ce moment l’école n’existait même pas dans le rêve, la moindre des choses
15. Quand elle (l’école), est venue, quelle chance (quel bonheur).
16. C’est maintenant le travail de Karumerume, fils de son père, et c’est le travail de sa sœur Bujankwi.
17. Chaque jour, du matin jusqu’au soir :
l’enfant en classe avec le maître, l’enfant dans la classe zéro,
l’enfant en première …., en sixiéme année au secondaire, l’enfant à l’université
s’il le peut

18. Que cet enfant ait bonne départ et bon retour
19. C’est lui que nous espérons tous.
20. Que les études le rendent droit.
21. Tout ce qui ressembles au nshênga, au mushadu , au mburho mbi  ; Quittent son cœur.
22. Qu’il guérisse du cœur de vol, qu’il guérisse
du cœur des caprices !
Qu’il guérisse du cœur de
gourmandises
qu’il guérisse du cœur de
mensonge et chaque
autre mauvais cœur.
23. Qu’il grandisse avec de bonnes manières celles qui sont convanables à sa famille, convenables à son village et son pays natal !
Celles qui conviennent au
dessein de Dieu sur lui.

N.B. « Mushadu, nshenga »et « mburho mbi » sont des espèces d’herbes qu’on traduit souvent par ‘ivraie’. L’auteur de ce texte, Abbé KAGARAGU NTABAZA, a utilisé cette métaphore pour montrer que les défauts nuisent à l’enfant comme les mauvaises herbes non arrachées du champ nuisent à la plante. Dans les deux textes précédents, j’ai numéroté et traduit les phrases de KAGARAGU Ntabaza, Bakonkwa II. Omukolo. LIBREZA , Bukavu 1977 p.17-18 ; et Omulala gw’Omushi, Bukavu, 1968, p. 31-34.

Vocabulaire
Kukola nkola : j’ai la faculté de trailler et je travaille
Kukola okola : tu as la faculté de travailler et tu travailles
Kukola akola: il (elle) a la faculté de travailler et elle travail
Kukola rhukola: nous avons la faculté de travailler et nous ravaillons
Kukola mukola: vous avez la faculté de travailler et vous travaillez
Kukola bakola: ils (elles) ont la faculté de travailler et ils (elles) travailles
Kuhasha : povoir, ètre capable
Kukubûla: redresser, rendre droit, amenager, améliorer
Obushambo: vol, cambriolage
Obudambi: gourmandise
Obunywesi: mensonge
Engeso: habitude, caractère, tempérament
Kuyûshuka: grandir, augmenter
Kukwanana: etre convenable, convenir
Ecihugo: pays, territoire, patrie
Omuhigo: projet, dessein, objectif
Nnamahanga: Dieu, Maitre de l’univers

Grammaire : LES DEMONSTRATIFS
Oyu mwana Cet enfant Aba bana : ces enfants
Oyu munyere Cette fille Aba banyere Ces filles
Ogu munwe Ce doigt Eyi minwe Ces doigts
Ogu murhi Cet arbre Eyi mirhi Ces arbres
Eyi nkafu (nkavu) Cette vache Ezi nkafu Ces vaches
Eyi nyumpa Cette maison Ezi nyumpa Ces maisons
Eci cijumbu Cette patate Ebi bijumbu Ces patates
Eci citabu Ce livre Ebi bitabu Ces livres
Eri isu Cet oeil Aga masu Ces yeux
Eri irhama Cette joue Aga marhama Ces joues
Olu lunu Cet ongle Ezi nyunu Ces ongles
Olu lujanga Ce fretin Ezi njanga Ces fretins

Obu bufumu : ce médicament Aga mafumu : ces médicaments
Oku kuboko : ce bras Aga maboko : ces bras
Aka kanwa : cette bouche Orhu rhunwa : ces bouches
Ehi hitabu : cet petit livre Orhu rhutabu : ces petits livres
Ehi hyana : cet petit enfant Orhu rhwana : ces petits enfants

Pour indiquer une chose ou une personne éloignée :
Ola muntu : cet homme-là Bala bantu : ces hommes-là
Ola mwana : cet enfant-là Bala bana : ces enfants-là
Gula murhi : cet arbre-là Era mirhi : ces arbres-là
Era nkafu : cette vache-là Zira nkafu : ces vaches-là
Cira cijumbu : cette patate-là Bira bijumbu : ces patates-là
Lira isu : cet œil-là Gala masu : ces yeux-là
Lula lunu : cet ongle-là Zira nyunu : ces ongles-là
Bula bufumu : ce médicament-là Gala mafumu : ces médicaments-là
Kula kuboko : ce bras-là Gala maboko : ces bras-là
Kala kabutura : cette culotte-là Rhula rhubutura : ces culottes-là
Hira hitabu : ce petit livre là Rhula rhutabu : ces petits livres-là

Pour indiquer une chose ou une personne dont on parle
Oyo muntu : cet homme (dont nous parlons) Abo bantu : ces hommes (dont nous parlons)
Oyo mwana : cet enfant Abo bana : ces enfants
Ogwo murhi : cet arbre Eyo mirhi : ces arbres
Eyo nkafu : cette vache Ezo nkafu : ces arbres
Eco cijumbu : cette patate Ebyo bijumbu : ces patates
Eryo isu : cet oeil Ago masu : ces yeux
Olwo lunu : cet ongle Ezo nyunu : ces ongles
Obwo bufumu : ce médicament Ago mafumu : ces médicaments
Okwo kuboko : ce bras Ago maboko : ces bras
Ako kabutura : cette culotte Orhwo rhubutura : ces culottes
Ehyo hitabu : ce petit livre Orhwo rhutabu : ces petits livres

N.B. Ces adjectifs « oyo-abo » ; « ago-eyo » … sont utilisés pour désigner une chose ou une personne proche de celui à qui on parle mais éloigner de celui qui parle.

Kukulumba : tomber Kurhangira : commencer
Kukulikira : suivre Kurhangirira : commencer par
Kulinda : attendre
Kukana : s’affermir, Kulorha/rêver
Kurhang’izibuhya : kurhanga : commencer par ;
Kuzibuhya : renforcer, Nkola mukulu : je suis déjà grand
Okola mukulu : tu es déjà grand
Bwamaca : le jour pointe Rhukola bakulu : nous sommes déjà grands
Bwamayira : la nuit tombe Mukola bakulu : vous êtes déjà grands
Bakola bakulu : ils sont déjà grands

ENDEKO YA KALI MAKUMI ABIRI N’ISHARHU VINGT-TROISIEME RENCONTRE

ABARHAYUMVANYA BARHULA MAGULU ABIRI (mugani gwa 23) La mésentente est source de nombreuses sottises

1. Abarhaja ihano, barhahasha mikolo, barhatwa lubanja.
2. Amasomo lukola luba lubanja luja e kagombe.

3. Nnâmahanga mpu omwana ali wage : ye wamulera ; omuzire mpu omwana ali wage, ye wamulera ;
4. Mwalimu mpu omwana ali wage, ye wamulera ;
5. Leta mpu omwana ali wage, ye wamulera .

6. Omwana aligi wandi ? Ali wa boshi.
7. Nnâmahanga wamulemaga arhankamurhala kwo.
8. Omubusi wamuburhaga arhankamurhala kwo.
9. Mwalimu wasomîre okukubûla omu cihugo
arhankamurhala kwo.
10. Leta mulanzi w’omurhula omu cihugo arhankamurhala kwo.
11. Oyu mwana amahera en’igulu, akaba abo boshi bamuhambîre barhayumvanya !
12. Ci akaba banalukire haguma, akaba bana j’ihano, omwana wabo bwinja alerwa, kutwa ayishitwa.
13. Bulya boshi banacishoga amasomo minja :
14. Gala garhengamw’obulyo bw’okuhunûka ; gala garhengamwo obukenge n’obuzigire, gacifundikira omu bulenga n’omu bushinganyanya ;
gala gayigiriza emikolo minja n’enjira y’okucunguka.
1. Ceux qui ne se consultent pas échouent dans les travaux, ils ne tranchent pas l’affaire.
2. Les études est une palabre publique (affaire traitable au conseil, tribunal)
3. Dieu dit que l’enfant est à lui : lui l’éduquera
la mère dit que l’enfant est à elle, c’est elle qui va l’éduquer.
4. L’enseignant dit que l’enfant est à lui, c’est lui qui va l’éduquer.
5. L’Etat dit que l’enfant est à lui, c’est lui qui va l’éduquer ;
6. A qui appartient alors cet enfant ? A tous.
7. Dieu qui l’a créé ne peut pas le manquer.
8. Le parent qui l’a engendré ne peut pas le manquer.
9. L’enseignant qui a étudié pour éduquer dans le pays ne peut pas le manquer.
10. L’Etat, gardien de la paix dans le pays ne peut pas le manquer.
11. Malheur à cet enfant ,si tous ceux qui le réclament ne s’entendent pas .
12. Mais s’ils collaborent, s’ils se consultent, leur enfant sera bien éduquer, être mûr il le sera .
13. Car tous peuvent choisir une éducation saine
14. Celle d’où provient le moyen d’être avisé ; celle qui engendre le respect et la charité ;celle qui se noue dans la perspicacité et justice ;
celle qui enseigne des bons travaux et le chemin du salut .

N.B. Ce texte provient de Kagaragu Ntabaza, Omulala gw’Omushi (Emigani bali bantu. Olubero lwa kabiri). BUKAVU 1968.
Nous avons ajouté la numérotation et l’approche d’une traduction
Pour explication complète du proverbe,voyez Kagaragu Ntabaza, Emigani bali bantu .Proverbes et maximes des Bashi , 4e édition, LIBREZA, BUKAVU, 1984, p. 4

BIBLIOGRAPHIE SELECTIVE
BASOLE B’ENNAMA, Cinyoma-Bwaki, Imprimerie Mugeri, Bukavu 1983.
BURUME Louis, Lwigulira, Histoire « six derniers règnes » antérieurs à 1980 et culture bashi au Zaïre, CEDI, Centre Protestant d’Edition et de Diffusion, Kinshasa 1991.
CLEIRE, Richard, Grammaire mashi, Centre d’Etudes de Langues Africaines, Bukavu, 1972.
Ebibliya Ntagatifu, Verbum Bible, Kinshasa, 1992.
Endaro y’a Bakulûkulu- Burhale, Os senis Ciderha mushosi, (Collection «Culture et Christianisme», Kivu Presses Bukavu, 1994.
HOSTE, Herman, Essai de vocabulaire mashi-français, t. 1 (A-K), Murhesa-Bukavu, 1985.
HOSTE, Herman, Essai de vocabulaire mashi-français, t. 2 (L-Z), Murhesa-Bukavu, 1985.
KAGARAGU NTABAZA, Aristide, Abasheka Basheke 1 (Masheka buyigurha), Libreza Bukavu, 1979.
KAGARAGU NTABAZA, Aristide, Abasheka basheke 2 (Bwenge bahemba), Libreza Bukavu, 1978.
KAGARAGU NTABAZA, Aristide, Abasheka basheke 3 (Mugoma mweru), Libreza Bukavu, 1978.
KAGARAGU NTABAZA, Aristide, Abasheka Basheke 4 (Owayimba lungwe), Libreza Bukavu, 1979.
KAGARAGU NTABAZA, Aristide, Abasheka Basheke 5 (Barhasoma kuguma), 1979.
KAGARAGU NTABAZA, Aristide, Abasheka Basheke 6 (Nabarhamire) , Libreza Bukavu, 1979.
KAGARAGU NTABAZA, Aristide, Abasheka Basheke 7 (Badosa oyunjuzize), Libreza Bukavu, 1980.
KAGARAGU NTABAZA, Aristide, Abasheka Basheke 8 (Mpa-nkuhe), Libreza Bukavu, 1986.
KAGARAGU NTABAZA, Aristide, Bakonkwa I (Bali aha mwabo), Libreza Bukavu, 1977.
KAGARAGU NTABAZA, Aristide, Bakonkwa II (Kazunguzibwa), Libreza Bukavu, 1977.
KAGARAGU NTABAZA, Aristide, Bakonkwa III (Ndi walera omwana), Libreza Bukavu, 1988.
KAGARAGU NTABAZA, Aristide, Emigani bali bantu Cibâbwa c’abazire, Libreza Bukavu, 1978
KAGARAGU NTABAZA, Aristide, Emigani bali bantu Proverbe et Maxime de Bashi , Libreza Bukavu, 1976.
KAGARAGU NTABAZA, Aristide, Emigani bali bantu olubero lwa kabiri, Omulala gw’omushi, Bukavu Libreza, Nacêzè 1968.
KARHALYA, Aloïs, Chef, we ndi ? Enshubululo ya kabirhi (Collection «Culture et Christianisme»), Kivu Presses Bukavu, 1994.
MUNZIHIRWA, Mzee, Dynamique de l’intégration politique de la nation shi. Souvenir des exploits des patriotes du 18-19e siècle, Kivu Presses, Bukavu, 1986.
NDIRHUHIRWE, Mujungwe, Rhweshi rhusome « Kajuru », est-ce un matériel didactique ? Bukavu, 1972.

TABLE DES MATIERES
Avant propos 1
Dédicace 3
Aux chers Abbés Aristide KAGARAGU et Aloïs KARHALYA qui dorment dans la paix du Christ. 3
Je dédie ce trevail. 3
Bagashâne, barhugashânire emwa Nnamahanga.ALPHABET 3
ALPHABET 4
ENDEKO YA BURHANZI 4
PREMIERE RENCONTRE 4
Omusingo 4
La salutation 4
ENDEKO YA KABIRI 6
DEUXIEME RENCONTRE 6
Okucimanyisa 6
La présentation 6
Vocabulaire 7
Olwimbo 7
Un chant 7
Vocabulaire 7
Formules usuelles 8
ENDEKO YA KASHARHU 9
Olwimbo 9
TROISIÈME RENCONTRE 9
Chant 9
Vocabulaire 10
Conjugaison du verbe « ku-lerha » 10
ENDEKO YA KANI 12
QUATRIEME RENCONTRE 12
Conjugaison du verbe « LI » et « Ku-ba » 12
Formules usuelles 12
ENDEKO YA KARHANU 13
CINQUIEME RENCONTRE 13
Omu mulala 13
En famille 13
Vocabulaire 13
ENDEKO YA KALI NDARHU 14
SIXIÈME RENCONTRE 14
Okudosa 14
Poser des questions 14
Vocabulaire 14
ENDEKO YA KALI NDA 16
Kurhumika 16
SEPTIEME RENCONTRE 16
Servir 16
Vocabulaire 16
ENDEKO YA KALI MUNANI 18
Namagaluka 18
HUITIEME RENCONTRE 18
Je suis de retour 18
ENDEKO YA KALI MWENDA 19
Larha na Nyâma bansima 19
NEUVIEME RENCONTRE 19
Papa et Maman m’aiment 19
ENDEKO YA KALI IKUMI 20
Bayishi binji 20
DIXIEME RENCONTRE 20
Ils savent beaucoup de choses 20
Vocabulaire 20
ENDEKO YA KALI IKUMI NA NGUMA 22
NABWINE 22
ONZIEME RENCONTRE 22
J’AI VU 22
Verbe « Ku-bona » 23
Mbwine : je vois 23
Vocabulaire 23
ENDEKO YA KALI IKUMI N`IBIRI 24
KUVUGA OMUNKWA 24
DOUZIEME RENCONTRE 24
DIRE MERCI 24
Nous te rendons grâce 24
Vocabulaire 24
ENDEKO YA KALI IKUMI N’ISHARHU 25
TREIZIEME RENCONTRE 25
Okuyumva ababusi. 25
Obéir aux parents 25
Vocabulaire 25
ENDEKO YA KALI IKUMI N’INI 26
QUATORZIEME RENCONTRE 26
Orhumika 26
Etre affable (serviable) 26
Vocabulaire 26
ENDEKO YA KALI IKUMI N’IRHANU 27
QUINZIEME RENCONTRE 27
Omulala gwani 27
Ma famille 27
Conjugaison du verbe « Gwerhe » : avoir, tenir, posséder 27
ENDEKO YA KALI IKUMI NA NDARHU 30
SEIZIEME RENCONTRE 30
Omubiri gw’omuntu 30
Le corps humain 30
Vocabulaire 30
Grammaire : LE NOM 31
ENDEKO-YA KALI IKUMI NA NDA 33
DIX-SEPTIEME RENCONTRE 33
Okuganja 33
Compter 33
Classe sing. Mu pl. Ba 33
Classe sing. Mu pl. Mi 35
Classe sing. N pl. N 35
Classe sing. Ci pl. Bi 36
Classe sing. I pl. Ma 36
Classe sing. Lu pl. N 37
Classe sing. Bu pl. Ma 37
Classe sing. Ku pl. Ma 37
Classe sing. Ka pl. Rhu 38
Classe sing. Hi diminutif pl. Rhu 38
Adjectifs numéraux cardinaux 38
Page culturelle : la signification des noms bashi 39
Ecoutez la bande : 39
ENDEKO YA KALI IKUMI NA MUNANI 40
DIX-HUITIEME RENCONTRE 40
Amango 40
Le temps 40
Vocabulaire 41
ENDEKO YA KALI IKUMI NA MWENDA 42
Enkuba 42
DIX- NEUVIEME RENCONTRE 42
La pluie 42
Vocabulaire 43
Rappel 43
Singulier 43
Pluriel 43
Page culturelle (suite) : signification des noms bashi 44
ENDEKO YA KALI MAKUMI ABIRI 45
VINGTIEME RENCONTRE 45
Ebimole 45
Les luminaires 45
Vocabulaire 46
ENDEKO YA KALI MAKUMI ABIRI NA NGUMA 47
VINGT ET UNIEME RENCONTRE 47
Emikolo 47
Les travaux (les professions). 47
VOCABULAIRE 48
ENDEKO YA KALI MAKUMI ABIRI N’IBIRI 49
Kân’ahinga bo n’ishe… 49
VINGT-DEUXIEME RENCONTRE 49
« Travailler avec compétence et à la mesure de sa force » 49
Vocabulaire 52
Grammaire : LES DEMONSTRATIFS 53
ENDEKO YA KALI MAKUMI ABIRI N’ISHARHU 55
VINGT-TROISIEME RENCONTRE 55
ABARHAYUMVANYA BARHULA MAGULU ABIRI (mugani gwa 23) 55
BIBLIOGRAPHIE SELECTIVE 57
TABLE DES MATIERES 58