Mashi langue internationale au Congo, en Zambie, en Angola, en Namibie, même au Nigéria mais langue en disparition chez les Bashi du Congo

Jesus film
Cette langue négligée au Congo par l’introduction du français et du swahili devrait maintenir la primauté dans le lien culturel des locuteurs pour qu’ils dialoguent avec les cultures nouvelles et non s’aliéner pour ne pas parler la langue d’origine.

This language is neglected in DRCongo. It has become an Endangered Language, from the introduction of French and Kiswahili languages. It should be better to recover it as one of the heritage of the humanity.
Olu lulimi lw’amashi luderhwa omu mahanga na bihugo binji, lukwanine okushashulwa n’okubikwa omu murhima, omu irhwe n’omu byuma ordinateur.
Rhulongereze rhumanye mangaci baluhekaga emahanga. Bohe kwo baciderha Nnâmahanga mpu Mungu na Shetani bamuderhe mpu Lyangombe.
Nkaba oku lwa Ntalumanga wa Banyabeleji na Banyadachi lyo bahekagwa bunja e lubungo, kandi abe erhi mira bajagayo okulusa amaso gabo.
Mpu banji Banyakamerun baba e Namibia bahekagwa na Ntalumanga wa Banyadachi.
Rhutuluke rhukalalika aba Bashi eka emwirhu lyo rhukamanyana.

DÉBAT SUR L’ARTICLE

Quelqu’un me dit:

« Mais je continue à ne pas comprendre le grand titre non plus, je cite:
“Mashi langue internationale au Congo, en Zambie, en Angola, en Namibie, même au Nigéria mais langue en disparition chez les Bashi du Congo”!
Cest un constat ou un souhait?? Ni l’un ni l’autre semble correct! »

Je lui réponds:

« C’est un constat, c’est la conception du mot internationale que tu ne réussis pas à comprendre car pour toi « nation » veut dire les habitants des territoires créés par la conférence de Berlin en 1885. Revois ta sociologie et le livre de Munzihirwa, « l’intégration de la nation Shi », pour comprendre que les frontières de Berlin ont regroupé en Etats beaucoup de nations. Mais dans un État moderne il y a plusieurs nations que le colonisateur a appelées tribus.
L’internationalité d’une langue comme le Cibemba , le Tchokwe, le Lunda, le kikongo etc … le mashi, consiste à être parlé dans 2 ou plusieurs Etats ».

Il reprend

: Je n’avais aucune pré-compréhension, je voulais comprendre ce que tu voulais dire, car ce constat ne me semblait pas vrai ( je ne savais pas que le Mashi était une langue parlée au Nigeria et en Namibie, …)!
2. Je n’avais pas non plus cette compréhension (elle doit être unique à Munzihirwa) que le Bushi était une NATION au delà d’un sens figuré! Dans ce cas les mots “interregional”, interprovincial, intercontinental, inter-éthique, international, …sont donc des mots interchangeables! Si c’est cela c’est étrange »

Je reprends:
 » Exact! C’est comme le mot famille et le mot Maison dans la Bible.
C’est pourquoi une sociologie en langue étrangère est toujours plein d’équivoque car une langue ne traduit pas exactement une autre.
Toutes les éthnies africaines étaient des nations avant Berlin 1885″.

Il reprend:

Avant Berlin, ton article qui porte ce titre est 150 ans après Berlin, et est écrit en français moderne! Ce sens n’est ni comprensibile ni acceptable à personne aujourd’hui!
D’autant plus que le mashi comme langue, ni dans son histoire lointain ni actuel, n’était jamais parlé ni en Namibie ni au Nigeria (a moins qu’un Mushi immigrant se trouvant occasionnellement dans cette zone!

Zone, un autre mot à définir! Il y’a aussi le mot « région » qui change de signification selon la politique. Le mot territoire est aussi ambiguë.
Israël était une nation mais pendant la domination c’était la province de Juda. A la mort de Hérode le Grand, les Romains appellent les différentes régions israéliennes des tetrarchies.
Les Bashi déportés ou partis pour trouver patirage large ont certainement internationalisé la langue. Nous ne pouvons pas prétendre connaitre l’histoire de nos peuples d’avant les frontiè de Berlin sans faire de recherches.
Si vous gardez la Conférence de Berlin comme le début de L’histoire et ces conception de rapport sociétal vous ne comprendrez pas mon article.

Prétendre connaitre l’histoire des nos peuples avant Berlin sans faire des recherches est hasardeuse .

Ce qui a piqué ma curiosité est de voir sur net qu’il y a la langue Mashi au Nigéria, en Angola, en Zambie et en Namibie sans même cité le Congo Kinshasa. Alors j’ai écrit « mashi ». Voici qu’on me dit que c’est une de nombreuses langues de la République Démocratique du Congo.
A la plus grande surprise, je vois un  » Jesus Film ( zambia, Angola, Namimia). En utilisant mes écouteurs je sens que ceux qui ont fait ce film ont un accent et un vocabulaire mashi authentique. Sauf Dieu qu’ils appellent Mungu et Satan est appelé Lyangombe.
Or j’avais déja lu un article qui disaitt au Camerounais d’évoluer dans l’unité au lieu focaliser sur Nord et Sud. Il a dit que beauoup de Camerounais sont allés en Namibie pendant que l’Allemagne contrôlait les deux pays. Alors être du nord du sud n’empêche pas d’avoir les mêmes origines et la configuration actuelle mérite d’etre respectée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s