Cinq siècles de guerre

CINQ SIÈCLES DES GUERRES ENTRE LA DYNASTIE RWANDAISE ET LE ROYAUME SHI !

Voici les résumés de ces guerres entre le Shi et les Rwandais:
1. La première guerre (1388 après J.-C)
La première guerre armée du Rwanda contre le Bushi date du règne de Mwami NSORO Ier quand le Mwami NNABUSHI KAMOME régnait sur le Bushi. Les rwandais franchirent la RUZIZI et razzièrent le Bushi jusqu’à Cirunga. Les Forces Armées du Bushi eurent la bonne fortune de repousser rapidement les envahisseurs. Ils achevèrent tous ceux qui s’étaient les envahisseurs les mouches.
Le chef Rwandais NDAHIRO II et de RUGANZU II sont abattus et l’emblème du pouvoir royal rwandais (le tambour) emporté par les Shi.
2. La deuxième guerre (C. 1604-1610)
Environ 3 siècle après, le Roi KIGELI II NYAMUHESHERA du Rwanda voulut à tout prix venger les défaites qui avaient été infligées à ses grands-parents par les BASHI, Mais son armée fut encerclée et entièrement anéantie par les KABERA de Nabushi.
3. La troisième guerre (C. 1766-1770)
Alexis KAGAME (un historien Rwandais de renom) retient que l’armée rwandaise avait subi un échec retentissant et le Commandant en chef de l’expédition, le nommé KIMANA, fils de KABAJYONJYA, fut tué.
Les rwandais réussiront au nord du Bushi à tuer le Roi du BUHUNDE (actuelle territoire de Masisi et Goma) qui deviendra un Etat tributaire du Rwanda.
4. Les guerres de RWABUGIRI KIGELI IV au Bushi (1873)
Pour Rwabugiri, les défaites subies par ces ancêtres et l’emblème du Rwanda qui restait dans les mains de Shi, était une honte pour le peuple rwandais qu’il fallait laver par tous les moyens.
L’objectif principal de Rwabugiri était d’abord la conquête du Bushi qu’il considérait comme étant le grand rival qui pouvait, une fois conquis, permettre la soumission de tous les Etats de l’Ouest du Lac Kivu. Le commandant rwandais RWANYONGA triomphera des Shi, Le Mwami Rutaganda du Bushi se replia à Luhwinja. Les Banyarwanda vont installer leur quartier général dans le Bushi central à MBIZA (Kabare).
La contre-offensive l’armée Shi conduite par MUTARUHA fut foudroyante, Rwabugiri voyant qu’il était incapable d’arrêter l’avance des Shi, traversa le Lac Kivu et s’en alla organiser chez lui, au Rwanda, une année de deuil en mémoire de ses soldats tués au Bushi. Les Shi vont traverser la frontière pour occuper un vaste territoire du Rwanda.

C’est au cours de la guerre de Cirhogole que le roi rwandais RWABUGIRI trouvera la mort dans sa fuite vers l’île Ibindja. l’Abbé Kagame, historien rwandais de renom ajoute que « Les Rwandais appellent ce pays ‘Bunyabungo’ et les habitants ‘Banyabungo’ pour dire ‘Pays fort’ et ‘guerriers courageux' » . C’est ça l’origine du l’appellation « Banyabungo » . De cette longue histoire des guerres entre les rwandais et nous,les shi, on ne retient que la victoire des shi et les rwandais l’avait reconnu jusqu’en nous surnommant  » Banyabungo », nom par lequel nos frères lega préfère nous appeler. Parfois il m’ arrive de me demander si les guerres que le Rwanda nous impose depuis deux décennies ne sont pas une suite logique de ces revers subit durant des siècles.

Un jour, le professeur Cirhalwira(Cira),notable de Bukavu, avait dit sur la radio Maendeleo de Bukavu ceci: « ils n’ont pas encore digéré les défaites subi durant des siècles, et veulent se venger contre nous,mais nous sommes un peuple guerrier qu’on ne pourra jamais vaincre ». Les fais historiques doivent nous servir de leçon pour construire un avenir meilleure pour tous les peuples de la région. Nous devons assumer notre histoire, nos réussites et nos échecs du passé,et non pas nourrir nos peuples des idées dévastatrices comme celles qu’on entend ici et là comme quoi le Rwanda ancien s’étendait jusqu’à la rivière Elila et Lowa,plus loin à l’intérieur du Kivu. C’est une folie, car le bushi,le seul territoire du Sud-Kuvu frontalier du Rwanda n’avait jamais été conquis par la dynastie rwandaise. Si cette conquête avait réussi, pendant un moment donné, au Nord-Kivu,précisément dans le pays de Bahunde,ça n’avait jamais arrivé au Sud-Kivu,ni au delà de buhunde qui comprend l’actuel Rutchuru et Masisi. Et même à un moment donné de l’histoire cet espace était conquis avant d’être repris par ses propriétaires pourquoi aller, par exemple, jusqu’à revendiquer une « seconde conférence de Berlin » ? Non,non… Assumons notre histoire, la même qui fait que des populations d’origine rwandaises soient des congolais au même titre que d’autres congolais. Dire cette vérité tout haut ainsi que d’autres ne peut pas, quand-même,faire de moi un ennemi à abattre pour les uns et un traître de la nation pour les autres. Construisons la paix sur base de la vérité !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s